You are currently browsing the monthly archive for décembre 2007.

La paroisse Saint Ignace le Théophore ne célèbrera pas la Divine Liturgie le dimanche 30 décembre 2007.

Les offices reprendront avec la fête de la Théophanie de notre Seigneur, « al Zouhour al Ilahi », le dimanche 6 janvier 2008.

Joyeuses fêtes à tous !

Allumez vos haut-parleurs et cliquez sur le lien suivant !

Kondak de la fête de la Nativité de notre Seigneur Jésus Christ

Armez-vous d’une douce patience, et recréez-vous dans la Foi, qui est la chair de Jésus-Christ, et dans la charité, qui est le sang de Jésus Christ. Qu’aucun de vous n’ait rien contre son prochain. Ne donnez pas de prétexte aux Gentils, pour que, par le fait de quelques incensés, la communauté de Dieu ne soit pas blasphémée. Car « malheur à qui par sa légèrté fait blasphémer mon Nom » Is. 52, 5.

Soyez donc sourds quand on vous parle d’autre chose que de Jésus-Christ, de la race de David, [Fils] de Marie, qui est véritablement né, qui a mangé et qui a bu, qui a été véritablement persécuté sous Ponce Pilate, qui a été véritablement crucifié, et est mort, aux regards du ciel, de la terre et des enfers, qui est aussi véritablement réssuscité d’entre les morts.

Patrologie: Saint Ignace le Théophore

Dans une lettre adressée au président de l’AEOF, le métropolite Emmanuel, en date du 24 décembre, Madame Michèle ALLIOT-MARIE, ministre de l’intérieur et des cultes, a tenu à adresser aux orthodoxes « ses vœux les plus chaleureux et sincères » à l’occasion de la Fête de la Nativité du Christ. Elle a demandé également au métropolite Emmanuel d’être son interprète pour former ces mêmes vœux, auprès « des patriarches représentés au sein de l’Assemblée des Evêques orthodoxes de France ».
Lire la suite dans le document joint:

aeof-voeuxministredelinterieur.pdf

Divine Liturgie, mardi le 25 décembre à 10h30.

Tropaire, ton 4:

Ta Nativité, Ô Christ notre Dieu, a fait resplendir dans le monde, la lumière de la connaissance. En elle les adorateurs des astres, apprirent d’un astre à t’adorer, Ô soleil de justice, et à te connaître soleil levant venu d’en haut; Seigneur, gloire à Toi.

Kondak, ton 3:

En ce jour la Vierge enfante, Celui qui transcende tous les êtres, et la terre abrite en une grotte l’Inaccessible; les bergers avec les anges chantent Sa gloire, et les mages avec l’étoile jubilent, car pour nous vient de naître, Enfant nouveau-né, le Dieu d’avant les siècles.

Epître aux Galates: 4, 4-7; Evangile selon Saint Mathieu: 2, 1-12

La Pénitence, I, 1 (trad. SC 179, p.53 rev.)

La modération est sans doute la plus belle des vertus… De ce fait, celui qui s’applique à corriger les défauts de la faiblesse humaine doit supporter et en quelque sorte peser cette faiblesse sur ses propres épaules, et non pas la rejeter. Car on lit que le berger de l’Évangile a porté la brebis fatiguée, non qu’il l’a rejetée (Lc 15,5)…

La modération, en effet, doit tempérer la justice. Autrement, comment quelqu’un pour qui tu montres du dégoût — quelqu’un qui penserait être pour son médecin un objet de mépris et non de compassion — comment pourrait-il venir vers toi pour être soigné ?

C’est pourquoi le Seigneur Jésus a fait preuve de compassion envers nous. Son désir était de nous appeler à lui, et pas de nous faire fuir en nous effrayant. La douceur marque sa venue ; sa venue est marquée par l’humilité. Il a dit d’ailleurs: « Venez à moi, vous tous qui peinez, et je vous réconforterai ». Ainsi donc, le Seigneur Jésus réconforte, il n’exclut pas, il ne rejette pas. Et c’est à bon droit qu’il a choisi pour disciples des hommes qui, en fidèles interprètes de la volonté du Seigneur, rassembleraient le peuple de Dieu, au lieu de le repousser.

Dimanche des Pères de la Généalogie (Avant la Nativité):

Ton 5 des tropaires de la Résurrection (voir fichier dans le dossier ‘Prières’),

kondak d’avant-fête de la Nativité du Seigneur, ton 3:

“La Vierge en ce jour se prépare à enfanter, ineffablement en une grotte le Verbe d’avant les siècles. Terre entière, à cette nouvelle chante et danse, glorifie avec les anges et les bergers celui qui a voulu devenir un enfant nouveau-né, le Dieu d’avant les siècles.”

Mémoire des dix saints martyrs de Crète.

Epître aux Hébreux: 11, 9-10 & 32-40; Evangile selon Saint Mathieu: 1, 1-25

J’ai de grandes pensées en Dieu, mais je me limite moi-même, pour ne pas me perdre par ma vanterie. Car maintenant surtout il me faut craindre, et ne pas prêter attention à ceux qui [tenteraient] de me gonfler [d'orgueil]. Car ceux qui me parlent [ainsi] me flagellent.

Et moi-même, bien que je sois enchaîné, et capable de concevoir les choses célestes, et les hiérarchies des anges, et les armées des principautés, les choses visibles et invisibles, je ne suis pas encore pour autant un disciple. Il nous manque beaucoup de choses, pour que Dieu ne nous manque pas.

Patrologie: Saint Ignace le Théophore

Le conseil des professeurs de l’institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge à Paris a élu le vendredi 14 décembre, au terme de la procédure normale de renouvellement du décanat, le Révérend Archiprêtre Nicolas Cernokrak doyen de l’institut. Nous vous proposons de découvrir ci-après son parcours biographique.

archipretre-nicolas-cernokrak.pdf

 

Homélies sur Josué, n° 5 (trad. SC 71, p. 166) 

« La vraie violence qui s’empare du Royaume des cieux »

Josué a traversé le Jourdain pour attaquer la ville de Jéricho. Mais Saint Paul enseigne : «Nous ne luttons pas contre des hommes, mais contre les forces invisibles, les puissances des ténèbres qui dominent le monde, les esprits du mal qui sont au-dessus de nous» (Ep 6,12)… [Il dit ailleurs au sujet des récits historiques]: «Ces évènements servaient d’exemple ; ils ont été écrits pour notre instruction, à nous qui voyons arriver la fin des temps» (1Co 10,11).

Si donc ces choses ont été écrites pour notre instruction, eh bien ! pourquoi tardes-tu ? Comme Josué, partons pour la guerre, prenons d’assaut la plus vaste cité de ce monde, c’est-à-dire la méchanceté, et détruisons les murailles orgueilleuses du péché. 

Regarderais-tu alentour quel chemin il faut prendre, quel champ de bataille il faut choisir ? Tu vas trouver, sans doute, mes paroles étonnantes, elles sont pourtant vraies : limite tes recherches à toi seul. En toi est le combat que tu vas livrer, à l’intérieur de toi l’édifice du mal et du péché qu’il faut abattre ; ton ennemi sort du fond de ton coeur. Ce n’est pas moi qui le dis, mais le Christ ; écoute-le : «C’est du coeur que viennent les pensées mauvaises, meurtres, adultères, inconduites, vols, faux témoignages, diffamations» (Mt 15,19). Réalises-tu la puissance de cette armée ennemie qui s’avance contre toi du fond de ton coeur ? Voilà nos vrais ennemis.

Dimanche des Ancêtres du Seigneur; Commémoration de Saint Ignace le Théophore:

Ton 4 des tropaires de la Résurrection (voir fichier dans le dossier ‘Prières’),

kondak d’avant-fête de la Nativité du Seigneur, ton 3:

“La Vierge en ce jour se prépare à enfanter, ineffablement en une grotte le Verbe d’avant les siècles. Terre entière, à cette nouvelle chante et danse, glorifie avec les anges et les bergers celui qui a voulu devenir un enfant nouveau-né, le Dieu d’avant les siècles.”

Mémoire du saint prophète Aggée, de notre Père parmi les saints, Modeste archevêque de Jérusalem, le thaumaturge; et de la sainte impératrice Théophano, la thaumaturge.

Epître (pour Saint Ignace) aux Hébreux: 10, 32-38; Evangile selon Saint Luc: 14, 16-24

Divine Liturgie suivie d’agapes offertes par les paroissiens en l’honneur de la fête de notre Saint Patron « Ignace le Théophore ».

Comment pourrions-nous vivre sans Jésus Christ, puisque les prophètes aussi, étant ses disciples par l’esprit, l’attendaient comme leur maître? Et c’est pourquoi Celui qu’ils attendaient justement les a, par Sa présence, ressuscités des morts.

Il est absurde de parler de Jésus Christ et de judaïser. Car ce n’est pas le christianisme qui a cru au judaïsme, mais le judaïsme au christianisme, en qui s’est réunie toute langue qui croit en Dieu.

Notre paroisse fêtera, avec quelques jours d’avance, son Saint Patron le dimanche 16 décembre

Nous nous retrouverons ainsi, après la Divine Liturgie, autour d’agapes  offertes par les paroissiens en cette occasion. Vous êtes tous conviés à prendre part à ce jour de fête qui nous est très cher.

Pour participer et coordonner les préparatifs des agapes, veuillez prendre contact avec « al Khouriyé ». (en ce jour de fête, les mets à base de poisson seront les bienvenus)

ROME, Mardi 4 décembre 2007 (ZENIT.org) – Le XXe siècle a fait plus de martyrs chrétiens que les dix-neuf siècles précédents. Mais le XXIe siècle a déjà moissonné ses victimes. Thomas Grimaux, signe « Le Livre noir des nouvelles persécutions antichrétiennes », paru en France le 22 novembre (éd. Favre), au moment où le Parlement européen vient d’adopter une résolution sur « de graves événements compromettant l’existence de communautés chrétiennes » devant « la multiplication d’épisodes d’intolérance et de répression vis-à-vis des communautés chrétiennes ». Thomas Grimaux a évoqué dimanche dernier des discriminations et même des persécutions dont les chrétiens sont victimes en Asie, du fait de différents fondamentalismes religieux (Zenit du 2 décembre 2007). Il a ensuite abordé, hier, une autre source de persécution des chrétiens : l’idéologie communiste dans le monde actuel (Zenit du 3 décembre 2007). Il parle maintenant du fondamentalisme islamiste. (Voir le fichier joint)

le-livre-noir-des-nouvelles-persecutions-antichretiennes.pdf

Vingt huitième dimanche après la Pentecôte:

Ton 3 des tropaires de la Résurrection (voir fichier dans le dossier ‘Prières’),

Tropaire, t. 4, de la fête de la conception par Sainte Anne de la Mère de Dieu:

« En ce jour sont brisées les chaînes de la stérilité, car Dieu exauce la prière d’Anne et de Joachim: Il leur promet clairement la naissance inespérée de la divine enfant qui doit à son tour enfanter l’Infini dans la chair des mortels, celui même qui ordonne à l’Ange de lui crier: Réjouis-toi, Pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. »

kondak, t. 4, de la fête de la conception par Sainte Anne de la Mère de Dieu:

« L’univers célèbre en ce jour la Conception d’Anne survenue par divine volonté: elle conçoit en effet celle qui à son tour concevra de manière ineffable le Verbe de Dieu. »

Mémoire de sainte Anne, mère du prophète Samuel.

Epître aux Galates: 4, 22-27; Evangile selon Saint Luc: 13, 10-17

Il convient donc de ne pas seulement porter le nom de chrétiens, mais de l’être aussi; certains, en effet, parlent toujours de l’évêque, mais font tout en dehors de lui. Ceux-là ne me paraissent pas avoir une bonne conscience car leurs assemblées ne sont pas légitimes, ni conformes au commandement du Seigneur.

Prenez donc les moeurs de Dieu, respectez-vous les uns les autres, et que personne ne regarde son prochain selon la chair, mais aimez-vous toujours les uns les autres en Jésus Christ. Qu’il n’y ait rien en vous qui puisse vous séparer, mais unissez-vous à l’évêque et aux presbytres en image et leçon d’incorruptibilité.

Dans le cadre des rencontres organisées par la paroisse orthodoxe russe Saint Nicolas, M. Jean-François Colosimo, professeur de patrologie à l’institut Saint Serge, directeur des éditions du CNRS, interviendra autour du thème « Comment lire les Pères aujourd’hui? ».

La rencontre, précédée par un buffet amical à 19h et l’office des vêpres à 20h, aura lieu à 20h30 à l’église sise au 6, rue Longchamp – 06000 Nice.

Mémoire de la sainte mégalomartyre Barbara et de notre vénérable Père Jean Damascène.

Epître aux Galates: 3,23-29 / 4,1-5; Evangile selon Saint Marc: 5,24-34

La célébration aura lieu à la chapelle aux horaires habituels.

décembre 2007
D L Ma Me J V S
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

a

Flickr Photos

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Plus de photos

Commentaires récents

Blog Stats

  • 204,194 hits
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 293 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :