Correspondance – Éditions de Solesmes

384 – Demande: Si je recours aux saints pour une maladie de l’âme ou du corps, en croyant que la guérison sera immédiate, en sera-t-il ainsi, même si la guérison immédiate ne m’est pas utile ?

Réponse: Il n’est pas bon en tout cas de prendre l’initiative de demander d’être guéri d’une maladie, lorsque tu ignores si cela te sera utile, mais il faut abandonner la chose à celui qui a dit: « Votre Père qui est dans les cieux sait ce dont vous avez besoin avant que vous le lui demandiez » (Mt.6,8). Prie donc Dieu en ces termes: « Seigneur, je suis dans tes mains, aie pitié de moi selon ta volonté. Si cela m’est utile, hâte-toi de me guérir. » Demande aussi aux saints de faire la même prière, et crois sans le moindre doute, que Dieu fera ce qui t’est utile. Rends-lui grâces en toutes choses, te rappelant le précepte de l’Apôtre: « En tout rendez-grâces » (1Th.5,18), et tu t’en trouveras bien d’âme et de corps.

About these ads