CIMG1665La paroisse saint Ignace le Théophore met à votre disposition, ci-après, un diaporama de la fête du Dimanche des Rameaux et de la Grande et Sainte semaine Pascale de l’année 2014.

Homélies sur l’évangile de Matthieu, n°29, 2 ; PG 57, 359 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 246 rev.)

Les scribes professaient que Dieu seul peut remettre les péchés. Mais Jésus, avant même de remettre les péchés, a révélé les secrets des cœurs, montrant par là qu’il possédait aussi cet autre pouvoir réservé à Dieu… Car il est écrit : « Toi seul, Seigneur, tu connais les secrets des humains », et «L’homme voit le visage et Dieu voit le cœur (2Ch 6,30; 1S 16,7). Jésus révèle donc sa divinité et son égalité avec le Père en dévoilant aux scribes le fond de leur cœur, en divulguant des pensées qu’ils n’osent pas déclarer ouvertement par crainte de la foule. Et il fait cela avec beaucoup de douceur… Lire la suite »

Dimanche du Paralytique

Ton 3 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices); Kondak de Pâques

Actes des Apôtres: 9, 32-42; Évangile selon Saint Jean: 5, 1-15

Mémoire du saint hiéromartyr Mocius et des saints Cyrille et Méthode, apôtres des Slaves.

Sermon 76,2-3 ; CCL 24A, 465-467

L’ange avait dit aux femmes : « Vite, allez dire à ses disciples : ‘ Il est ressuscité d’entre les morts ; il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez ‘ » (Mt 28,7). En disant cela, l’ange ne s’adressait pas à Marie Madeleine et à l’autre Marie, mais, en ces deux femmes, c’est l’Église qu’il envoyait en mission, c’est l’Épouse que l’ange envoyait vers l’Époux. Lire la suite »

Dimanche des Femmes Myrophores

Ton 2 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices); Kondak de Pâques

Ac 6, 1-7 ; Évangile selon Saint Marc: 15, 43-47 & 16, 1-8

Mémoire de Sainte Pélagie de Tarse et de Saint Hilaire le thaumaturge

Le centre d’étude de chant byzantin Soudion organise cette année encore son stage d’été selon les modalités suivantes:

Les chants sont adaptés en français à la base des mélodies traditionnelles byzantines. L’apprentissage, ouvert à tous, se fera en 2 groupes (initiation et perfectionnement), aucune formation musicale préalable n’est nécessaire pour les débutants. Lire la suite »

Sermon 84 ; PL 52, 438 (trad. Bouchet, p. 453 rev.)

Pourquoi Thomas recherche-t-il ainsi des preuves pour sa foi ?… Votre amour, frères, aurait aimé qu’après la résurrection du Seigneur le manque de foi ne laisse personne dans le doute. Mais Thomas portait l’incertitude non seulement de son cœur, mais celle de tous les hommes. Lire la suite »

Dimanche de Saint Thomas

Tropaire du dimanche de Thomas; Kondak de Pâques

Actes des Apôtres: 5, 12-20; Évangile selon Saint Jean: 20, 19-31

Mémoire du saint hiéromartyr Siméon, parent du Seigneur.

المسيح قام حقًّا قام

images

Avec les meilleurs vœux de la Paroisse Orthodoxe

Saint Ignace le Théophore, Nice – France;

Archidiocèse Orthodoxe Antiochien de la France

et de l’Europe Occidentale et Méridionale

Samedi 19 avril à 20h30 :

Matines et Divine Liturgie de la Pâque du Seigneur

Actes des Apôtres: 1, 1-8;

Évangile selon Saint Jean: 1, 1-17

Le chemin des ascètes, Tito Colliander, traduction monastère Saint-Antoine-Le-Grand, page: 11

La foi ne s’acquiert pas par la réflexion, mais par l’action. Ce ne sont ni les mots ni la spéculation qui nous enseignent ce qu’est Dieu, mais l’expérience. Pour laisser entrer l’air frais, il faut ouvrir la fenêtre; pour avoir un teint bronzé, il faut sortir et s’exposer au soleil. Pour acquérir la foi, il en va de même; comme le disent les saints Pères, on ne parvient pas au but en restant confortablement assis à attendre. Imitons l’enfant prodigue: "Il se leva et se mît en route".

Saint Grégoire Palamas: de la Déification de l’être humain, Éditions l’Age d’Homme 1990, p. 96

"Entre vertu et amour pour Dieu apparaissent de constantes analogies : c’est en luttant contre ses passions et en s’exerçant à la pratique de la vertu que l’homme cultive son amour du bien, pour la source et la cause du bien, c’est-à-dire pour Dieu. D’ailleurs, comme l’a dit le Christ lui-même, celui qui observe les commandements de Dieu l’aime. En résumé l’amour pour Dieu est le commencement, le milieu et le sommet de la vie éthique du chrétien.

Dimanche des Rameaux

Tropaire de la fête, ton 1; Kondak de la fête, ton 6

Épître aux Philippiens: 4, 4-9; Évangile selon Saint Jean: 12, 1-18

Mémoire de notre Père parmi les saints, Martin pape de Rome.

L’appel de l’Esprit , Église et société. Monseigneur Georges Khodr, le sel de la terre – CERF, 2001 – p. 47

"Sur cette terre, nous pouvons tenir des rôles, nous leurrer et leurrer les autres, jouer au plus intelligent, inventer des excuses pour nous couvrir et nous justifier. Nous oscillons ainsi entre le diable et le paradis qui cohabitent en nous. Mais nous ne pouvons pas leurrer Dieu, ni aujourd’hui ni demain. Même les grands saints ne peuvent se glorifier devant Lui, car, ce faisant, ils perdraient toute sainteté et redeviendraient spirituellement les nains qu’ils étaient avant de tenter l’aventure de la sainteté."

Voici le programme des célébrations de la Grande et Très Sainte Semaine qui nous conduira via la Croix à la Résurrection du Seigneur:

Mercredi Saint 16 avril: Office de l’Huile Sainte à 19h30

Jeudi Saint 17 avril: Matines du Grand Vendredi et Office des Douze Évangiles de la Passion, à 19h30

Vendredi Saint 18 avril: Matines du Grand Samedi et Office de la Mise au Tombeau (Épitaphe), à 19h30

Samedi Saint 19 avril: Matines et Divine Liturgie de la Sainte et Glorieuse Fête de la Pâque du Seigneur, à 20h30

Dimanche 20 avril: Une rencontre festive ouverte à tous, autour d’un repas pascal confectionné par les paroissiens, est organisée à partir de 12h30 au 278, av. sainte Marguerite (salle du Temple protestant à 100m. de la chapelle).

Extrait de Starets Silouane : Moine du Mont Athos – Vie – Doctrine – Écrits, par l’Archimandrite Sophrony (Éditions Présence, Sisteron, 1973)

"Le Christ a prié pour ceux qui le crucifiaient : " Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font ". Étienne, le premier diacre, priait pour ceux qui le lapidaient afin que le Seigneur ne leur compte pas ce péché. Et nous, si nous voulons garder la grâce, nous devons prier pour les ennemis. Si tu n’as pas de compassion pour le pécheur qui sera tourmenté dans le feu, c’est le signe que ce n’est pas la grâce du Saint-Esprit qui est en toi, mais bien un esprit mauvais ; et tant que tu es encore en vie, efforce-toi, par le repentir, de te libérer de lui."

Bulletin "Le Bon Pasteur" numéro 4 – année 2006, p. 17

La vie chrétienne est la science des sciences et l’art des arts. Elle est au-delà de toute science et de tout art, car c’est une vie non palpable, une vie spirituelle, une vie mystique avec le Christ. Il se révèle à nous, nous enseigne, nous guide, nous préserve des manœuvres de Satan et nous indique le chemin du Royaume. Ceci exige de nous une lutte que l’Apôtre Paul appelle "le bon et légitime combat". Si nous ne luttons pas loyalement, nous perdons tout combat.

Archimandrite Placide Deseille – Certitude de l’Invisible – Le mystère de l’Église – Presses Saint Serge 2002, p.78

"Des chrétiens, des groupes parfois nombreux de chrétiens, peuvent s’éloigner de l’Église, s’en séparer partiellement ou complètement. Mais l’Église, elle, n’est pas divisée. Elle demeure une, représentée par toute les Églises locales, les diocèses, qui demeurent en communion entre eux et avec les grands Patriarcats et centres de communion ecclésiastiques restés fidèles à la foi orthodoxe. Lire la suite »

Géron Porphyrios Témoignage et Expérience, Klitos Ioannidis, éditions le saint couvent de la transfiguration du Sauveur – Athènes 2005, p.63

"Quand nous trouvons quelque trésor, ou quelque chose d’autre, nous ne voulons le dire nulle part. Cependant le chrétien, quand il trouve le Christ, quand il a connu le Christ, quand le Christ se penche sur sa petite âme et qu’elle le sent, il veut le crier et le dire partout, il veut parler du Christ, dire qui est le Christ, aimez le Christ et ne préférez rien a son amour. Le Christ est tout, Il est la source de vie, Il est ce qui est le plus désirable, Il est tout. Tout le beau se trouve en Christ."

L’échelle de Jacob et la vision de Dieu, P. Placide Deseille, Aubazine 1974, p.47

Il n’est pas possible de définir ce par quoi l’homme est à l’image de Dieu: des concepts précis ne sauraient cerner ce qui, en lui, est un reflet de l’Incompréhensible… Lire la suite »

Nous mettons à votre disposition, avec la bénédiction de Monseigneur Ignace, le lien du nouveau site de l’Archevêché Orthodoxe Antiochien de France … qui est en construction: http://www.antiochefrance.org/. Nous pouvons ainsi suivre tous ensemble les évolutions de cet outil devenu très important dans nos sociétés actuelles.

Bulletin "Le Bon Pasteur" numéro 11 – année 2010, p. 30

Extraits de la 2èmehomélie du Métropolite Ephrem à la Cathédrale Saint Georges –Al Mina

"La richesse en soi n’est pas un vice, tout comme la pauvreté en soi n’est une vertu. La dureté du cœur, l’absence de miséricorde et l’insensibilité face au péché forment [ensemble] le plus grand des vices. C’est ce qui nous dirige la plupart du temps, réveillons-nous avant qu’il ne soit trop tard, et portons le message du Seigneur Jésus par toute la terre afin d’éviter l’assaut des adversités venues des enfers et que nous ne périssions à jamais."

Cinquième dimanche du carême: Sainte Marie l’Égyptienne

Ton 8 des « tropaires de la Résurrection » (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak à la Mère de Dieu, ton 6: “Secours des Chrétiens …”

Épître aux Hébreux: 9, 11-14; Évangile selon Saint Marc: 10, 32-45

Mémoire de nos Pères parmi les saints, Eutychius, patriarche de Constantinople, et Méthode, archevêque de Moravie et apôtre des Slaves.

Bulletin "Le Bon Pasteur" numéro 4 – année 2006, p. 15

Tout ce que nous mangeons comme nourriture se transforme en nous, mais la Communion, c’est-à-dire le Christ que nous mangeons, c’est lui qui nous transforme. Il ne le fait pas malgré nous et en dehors de notre libre choix, de notre volonté et notre disposition. Lire la suite »

Le mystère pascal, Alexandre SCHMEMANN & Olivier Clément, abbaye de Bellefontaine (Spiritualité Orientale n° 16) 1975, introduction écrite par Père Placide Deseille, p.9

"Aux yeux des chrétiens orthodoxes, la sainte humanité du Christ ressuscité apparaît ainsi, selon une expression chère aux Pères de l’Église, comme un "charbon ardent" pénétré du feu incréé de la divinité. Quiconque entre en contact avec lui par la foi, quiconque surtout le reçoit en lui par la communion eucharistique et coopère à cette grâce, sera embrasé lui aussi par ce feu. Lire la suite »

octobre 2014
D L Ma Me J V S
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

a

Flickr Photos

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Pèlerinage au monastère du Buisson Ardent 2008

Plus de photos

Commentaires récents

Blog Stats

  • 201,585 hits
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 293 autres abonnés

%d bloggers like this: