Armez-vous d’une douce patience, et recréez-vous dans la Foi, qui est la chair de Jésus-Christ, et dans la charité, qui est le sang de Jésus Christ. Qu’aucun de vous n’ait rien contre son prochain. Ne donnez pas de prétexte aux Gentils, pour que, par le fait de quelques incensés, la communauté de Dieu ne soit pas blasphémée. Car « malheur à qui par sa légèrté fait blasphémer mon Nom » Is. 52, 5.

Soyez donc sourds quand on vous parle d’autre chose que de Jésus-Christ, de la race de David, [Fils] de Marie, qui est véritablement né, qui a mangé et qui a bu, qui a été véritablement persécuté sous Ponce Pilate, qui a été véritablement crucifié, et est mort, aux regards du ciel, de la terre et des enfers, qui est aussi véritablement réssuscité d’entre les morts.

Patrologie: Saint Ignace le Théophore