You are currently browsing the monthly archive for avril 2020.

Sermon 78 ; PL 52, 420 (trad. coll. Icthus, t. 10, p. 267 rev.)

Après sa Passion dont le tumulte a surpris la terre, effrayé le ciel, étonné les siècles et désolé l’enfer, le Seigneur vient au bord de la mer et il aperçoit ses disciples errant en pleine nuit, sur les flots obscurs. Le soleil a fui : ni la lueur de la lune ni les étoiles ne sauraient calmer l’angoisse de cette nuit… « Comme le jour venait, dit l’Évangile, Jésus parut sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus.» Toute la création a fui l’outrage infligé à son Créateur…: la terre voit ses fondements se dérober sous elle et tremble, le soleil disparaît pour ne pas voir, le jour se retire pour ne point être là, les pierres, en dépit de leur dureté, se fendent… L’enfer voit pénétrer en son sein le Juge lui-même ; vaincu, il lâche ses captifs dans un cri de douleur (Mt 27,45-52)… Lire le reste de cette entrée »

Trad. SC 187, p. 321 rev. Brésard

« Voici le jour que le Seigneur a fait ; passons-le dans la joie et dans l’allégresse ! » (Ps 117,24) Pourquoi ? Parce que le soleil n’est plus obscurci, mais tout s’illumine ; le voile du Temple n’est plus déchiré, mais l’Église est révélée ; nous ne tenons plus des rameaux de palmier, mais nous entourons les nouveaux baptisés. Lire le reste de cette entrée »

Ésaïe 12, 1-6

Tu diras, ce jour-là : Je te rends grâce, SEIGNEUR, car tu étais en colère contre moi, mais ta colère s’apaise et tu me consoles. Voici mon Dieu Sauveur, j’ai confiance et je ne tremble plus, car ma force et mon chant, c’est le SEIGNEUR ! Il a été pour moi le salut.

Lire le reste de cette entrée »

Sermon 53 ; PL 52, 375 ; CCL 241, 498 (trad. Année en fêtes, Migne 2000, p. 251 rev.)

Le Seigneur avait ressuscité la fille de Jaïre, mais quand le cadavre était encore chaud, quand la mort n’en était qu’à la moitié de son œuvre (Mt 9,18s)… Il a ressuscité aussi le fils unique d’une mère, mais en retenant la civière, en prenant les devants sur le tombeau…, avant que ce mort n’entre complètement dans la loi de la mort (Lc 7,11s). Mais l’ensemble de ce qui se passe à propos de Lazare est unique… : Lazare, en qui toute la puissance de la mort a été accomplie et en qui resplendit également l’image complète de la résurrection… En effet le Christ est revenu le troisième jour comme Seigneur ; Lazare, comme serviteur, a été rappelé à la vie le quatrième jour… Lire le reste de cette entrée »

avril 2020
D L M M J V S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Sélections

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Timothée et la nouvelle Arche

41+WGiCiPBL._SX322_BO1,204,203,200_Ce roman est une aventure qui se déroule pendant la période de la semaine sainte. Moments intenses entre Lectures, rencontres et offices selon la tradition de l’Église Orthodoxe. Récit entraînant et style attachant. N’hésitez pas !

Timothée et la nouvelle Arche

Blog Stats

  • 249 626 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :