You are currently browsing the monthly archive for septembre 2009.

Correspondance – Éditions de Solesmes

366 – Demande du même: Faut-il prier trois fois à divers moments ou à la même heure ? Car il arrive que l’affaire ne supporte pas de délai.

Réponse de saint Jean : Si tu as du temps devant toi, prie trois fois, trois jours différents. Mais s’il y a urgence, prends modèle sur le Sauveur qui, à l’heure où il était livré – ce qui était bien dur à porter – s’écarta à trois reprises et fit la même prière (Mt. 26,44). Et si apparemment il n’a pas été exaucé, puisqu’il fallait que s’accomplît nécessairement le plan divin, c’est pour nous apprendre par là à ne pas nous attrister quand nous prions et que nous ne sommes pas exaucés dans l’immédiat; car il sait mieux que nous ce qui nous convient. Ne renonçons pas non plus à l’action de grâces, et nous serons sauvés.

img_protopresbytre_boris_bobrinskoyL’institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge à Paris a organisé le samedi 26 septembre une journée portes ouvertes selon le programme joint. Un des moments phares de cette journée fut la conférence donnée par le R. Père Boris Bobrinskoy avec comme intitulé: « Comment je suis rentré à l’Institut Saint Serge ». Vous pouvez télé-visualiser cette conférence sur le lien suivant et apporter votre soutien à l’institut en vous adressant à l’A.M.E.I.T.O.

001Son Éminence, Monseigneur le Métropolite Jean a présidé la Divine Liturgie du 26 septembre dernier pour célébrer la fête de son Saint patron Jean l’Évangéliste et il a honoré par la même occasion le R.P. Boulos (Na’man Mourad) en l’élevant au rang de Protopresbytre « Archiprêtre ». Sayyidna a rappelé aux fidèles réunis, les paroles de Saint Jean sur la Lumière et la Gloire Divine que nous partageons par le biais de la Croix. Des agapes préparées par la fraternité Sainte Geneviève rassemblant les dames de la paroisse antiochienne de Paris ont été ensuite offertes dans une ambiance de joie et de félicité. Les fidèles ont pu ainsi exprimer leur joie envers le R.P. Boulos et souhaiter de nombreuses années à notre Père et Métropolite Jean.

Sa Béatitude Ignace IV, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, a envoyé une lettre de félicitations à M. Issam Farès, ancien vice-président du conseil des ministres libanais, pour la récompense qui lui a été attribuée par « the International Crisis Group » au titre de l’année 2009 avec deux anciens présidents des États Unis d’Amérique,  Bill Clinton et Georges Bush (père). Sa Béatitude exprimait sa joie « de voir un fils spirituel de l’Église recevoir un tel prix de la part d’une institution reconnue mondialement pour son rôle qui consiste à promouvoir la paix et la stabilité dans le monde. Lire le reste de cette entrée »

portrait-sayyedna-webp06-01-23823Monseigneur Georges du Mont Liban a présidé la Divine Liturgie du dimanche 20 septembre et la commémoration du 40ème jour depuis le départ au ciel de feu Son Éminence Elias (Corban) de Tripoli et de Koura. La cérémonie, qui a eu lieu à la cathédrale Saint Georges à Tripoli, était concélébrée par le Métropolite Antoine (Chedraoui) du Mexique, Elias (Kfouri) de Tyr, de Sidon et de Marje’youn, Silouane (Moussi) d’Argentine et de nombreux prêtres de Tripoli, Koura, Menieh, Douniyeh et de Zgharta avec la participation du chœur du diocèse présidé par le R.P. Nicolas (Malek). Voici des extraits de l’homélie prononcée par Monseigneur Georges (Khodr) pour l’occasion: 

Lire le reste de cette entrée »

Seizième dimanche après la Pentecôte:

Ton 7 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

kondak à la Mère de Dieu, ton 6: “Secours des Chrétiens toujours exaucée…”

2Épître de Saint Paul aux Corinthiens: 6, 1-10; Évangile selon Saint Luc: 5, 1-11.

Mémoire du saint martyr Callistrate et de ses compagnons.

Correspondance – Éditions de Solesmes

365 – Demande: Mon maître, combien de fois faut-il prier, pour que la pensée reçoive cette inspiration ?

Réponse de saint Jean : Quand tu ne peux interroger le Vieillard [ou l’Ancien], il faut prier trois fois pour toute affaire, observer ensuite vers quoi penche le cœur, ne fût-ce que d’un cheveu, et le faire. Car l’inspiration est claire, et elle est tout à fait perceptible au cœur.

b_184_184_16777215_0_stories_ospitalita_convegni-spiritualita-ortodossa_2009_poster« Il y a un lieu précis dans lequel se déroule le combat spirituel … Ce lieu est cet organe central de l’homme que la Bible appelle le “cœur” (lev, kardia) ». Par ces mots, le prieur de Bose, Enzo Bianchi, a tracé, dans sa conférence d’ouverture, l’espace et le temps intérieurs qui caractérisent le combat spirituel dans l’anthropologie biblique. Car c’est précisément « Le combat spirituel dans la tradition orthodoxe » qui a été le thème de la XVIIe édition du Colloque œcuménique international de spiritualité orthodoxe qui s’est tenue auprès du Monastère de Bose du 9 au 12 septembre 2009, en collaboration avec les Églises orthodoxes. 

L’importante portée œcuménique de la rencontre s’est rendue visible en particulier à travers les mots de salutation et d’encouragement qui ont été reçus de la part du pape Benoît XVI, mais aussi du patriarche de Constantinople Bartholomée Ier, du patriarche d’Antioche Ignace IV, du patriarche de Moscou Cyrille Ier, du patriarche de l’Église orthodoxe roumaine Daniel Ier, de l’archevêque d’Athènes Jérôme.

La suite du communiqué, les interventions des conférenciers, celles des Métropolites Georges du Mont Liban qui avait pour titre: « Le combat spirituel pour l’unité de l’Église » et  Kallistos de Dioklleia « Le combat spirituel dans le monde contemporain » ainsi que bien d’autres informations sont à votre disposition.

L’école de musique byzantine « saint Romain le Mélode » relevant de l’Archidiocèse Orthodoxe de Beyrouth annonce le début des inscriptions pour l’année scolaire 2009-2010. L’âge minimal des candidats est de 15 ans. Le cycle des études couvre 4 années scolaires avec un programme d’apprentissage des notes et certains hymnes la première année, les fondamentaux des Huit Tons au cours de la deuxième et troisième année,  et pour la quatrième année un cycle d’application des 8 tons, du chant en grec, la connaissance du typicon et de l’histoire de la musique ecclésiale. Lire le reste de cette entrée »

DSC_7677 (Custom)L’église de la Sainte Croix à Damas organise pendant une semaine, avec la bénédiction de Sa Béatitude Ignace IV d’Antioche, des activités en l’honneur de sa fête patronale. Cela a commencé par une exposition de documents et de photos expliquant l’histoire de l’église. De plus, une conférence a été donnée par le Dr. Elias Zayyat, présentant le style de construction de l’église et l’importance des icônes  y figurant, qui présentent les étapes de l’évolution du peintre Milad Echaïb avant son voyage en Grèce, après celui-ci et également après son retour d’un voyage en Russie. Le Dr Joseph Zaytoun a présenté à son tour les étapes décisives qui ont amené le conseil diocésain à construire l’église, l’orphelinat et l’école; le coût  ayant été pris en charge en 1932 par M. Saba Sou’aybé. Lire le reste de cette entrée »

Épître de saint Jacques 2,14-24.26.

Mes frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, alors qu’il n’agit pas, à quoi cela sert-il ? Cet homme-là peut-il être sauvé par sa foi ?
Supposons que l’un de nos frères ou l’une de nos sœurs n’aient pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l’un de vous leur dit : « Rentrez tranquillement chez vous ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » et si vous ne leur donnez pas ce que réclame leur corps, à quoi cela sert-il ?
Ainsi donc, celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte, et on peut lui dire : « Tu prétends avoir la foi, moi je la mets en pratique. Montre-moi donc ta foi qui n’agit pas ; moi, c’est par mes actes que je te montrerai ma foi.
Lire le reste de cette entrée »

Dimanche après la fête de l’Exaltation de la Croix:

Ton 6 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de l’Exaltation de la Croix

Épître de Saint Paul aux Galates: 2, 16-20; Évangile selon Saint Marc: 8, 34-38 & 9,1.

Mémoire du saint mégalomartyr Eustathe, de son épouse Théodora et de leurs fils, Agapios et Théopistos.

Correspondance – Éditions de Solesmes

363 – Demande: Est ce que il faut ou non interroger une seconde fois le même sur le même sujet ? Car je sais, Père, que parfois j’ai interrogé un Vieillard sur une pensée et je me suis entendu dire de ne pas faire telle chose; et après cela, l’interrogeant de nouveau sur la même pensée, j’ai reçu alors l’ordre de faire la chose en question. Pourquoi cela ?

Réponse de saint Jean : Frère, « les jugements de Dieu sont un abîme profond » (Ps 35,7). Dieu met dans la bouche de celui qui parle selon ce qui est dans le cœur de celui qui l’interroge, soit pour éprouver celui -ci, soit parce que son cœur a changé et qu’il mérite d’entendre autre chose, soit que d’autres, impliqués dans la même affaire, aient changé et que Dieu, à cause d’eux, parle autrement que la première fois par son saint. Lire le reste de cette entrée »

I0719000914F0205AF_elevation_cross4ème Homélie sur la première épître aux Corinthiens; PG 61, 34-36

La croix a gagné les esprits au moyen de prédicateurs ignorants, et cela dans le monde entier. Il ne s’agissait pas de questions banales, mais de Dieu et de la vraie foi, de la vie selon l’Évangile, et du jugement futur. La croix a donc transformé en philosophes des gens simples et illettrés. Voilà comment « la folie de Dieu est plus sage que l’homme, et sa faiblesse, plus forte » (1Co 1,25). Lire le reste de cette entrée »

Trad. Bouchet, Lectionnaire, p.181

Désormais, par la croix, les ombres sont dissipées et la vérité se lève, comme nous le dit l’apôtre Jean : « L’ancien monde est passé, toutes choses sont nouvelles » (Ap 21,4-5). La mort est dépouillée, l’enfer livre ses captifs, l’homme est libre, le Seigneur règne, la création est dans la joie. La croix triomphe et toutes les nations, tribus, langues et peuples (Ap 7,9) viennent pour l’adorer. Avec le bienheureux Paul qui s’écrie : « Loin de moi la pensée de trouver ma gloire ailleurs que dans la croix de Jésus Christ notre Seigneur » (Ga 6,14), nous trouvons en elle notre joie. Lire le reste de cette entrée »

Dimanche avant la fête de l’Exaltation de la Croix:

Ton 5 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak du Renouveau, t. 4

L’Église s’est montrée comme un ciel aux milles feux illuminant l’ensemble des croyants; nous y chantons: Seigneur, affermis ce temple saint.

Épître de Saint Paul aux Galates: 6, 11-18; Évangile selon Saint Jean: 3, 13-17.

Mémoire du saint hiéromartyr Corneille le Centurion.

Correspondance – Éditions de Solesmes

362 – Demande: Et si la pensée continue de tracasser quelqu’un après la réponse des Pères ?

Réponse de saint Jean : Si la pensée continue à tracasser celui qui a interrogé, ce n’est pas sans cause, mais manifestement parce que, après avoir reçu la réponse, il n’a pas fait simplement et avec soin ce qui lui avait été commandé. Il doit réparer la faute et faire exactement ce qui lui a été dit. Car Dieu ne ment pas, lui qui parle dans ses saints.

Homélie 2 pour la Nativité de Marie, 4, 7 ; PG 96, 683s (trad. Orval)

« Enfin du grain est tombé dans la bonne terre »

C’est à Marie, me semble-t-il, que s’adresse le bienheureux prophète Joël lorsqu’il s’écrie : «Ne crains pas, toi, la terre, chante et réjouis-toi, parce que le Seigneur a réalisé en toi de grands desseins» (2,21). Car Marie est une terre: cette terre sur laquelle l’homme de Dieu Moïse a reçu l’ordre d’enlever sa sandale (Ex 3,5), image de la Loi dont la grâce viendra prendre la place. Elle est encore cette terre sur laquelle, par l’Esprit Saint, s’est établi celui dont nous chantons qu’il «établit la terre sur ses bases» (Ps 103,5). Lire le reste de cette entrée »

p06-03-23808Le R.P. Grégoire (Saliby), ancien secrétaire du diocèse antiochien en Europe,  a présidé la célébration de la Divine Liturgie commémorant le martyr des trois cent cinquante habitants de Bhamdoun qui sont tombés en victimes innocentes au mois de septembre de l’année 1983 dans une des périodes les plus obscures de la guerre au Liban. Le R.P. Abdallah « Théodule » (el Hage), prêtre de la paroisse, a concélébré la Divine Liturgie avec la participation de nombreuses personalités locales et d’une foule de fidèles. La célébration s’est conclue par la pose d’une plaque commémorative dans le parc de la commune de Bhamdoun.

Rappel: Le XVIIème colloque œcuménique international de spiritualité orthodoxe se tiendra du mercredi 9  au samedi 12 septembre 2009 au monastère de Bose en Italie et aura comme thème principal: “Le combat spirituel dans la Tradition Orthodoxe”; Monseigneur Georges du Mont-Liban sera l’un des conférenciers dont l’intervention est intitulée: « Le combat spirituel pour l’unité des Églises ». Vous pouvez trouver plus d’informations en consultant la page suivante.

Homélie 5 sur l’Hexaéméron, 6 (trad. SC 26, p. 304 rev. Delhougne)

Le Seigneur ne cesse de comparer les âmes humaines à des vignes : « Mon bien-aimé avait une vigne sur un coteau, en un lieu fertile » (Is 5,1) ; « J’ai planté une vigne, je l’ai entourée d’une haie » (cf Mt 21,33). Ce sont évidemment les âmes humaines que Jésus appelle sa vigne, elles qu’il a entourées, comme d’une clôture, de la sécurité que donnent ses commandements et de la garde de ses anges, car « l’ange du Seigneur campera autour de ceux qui le craignent » (Ps 33,8). Ensuite il a planté autour de nous une sorte de palissade en établissant dans l’Église, « premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement ceux qui sont chargés d’enseigner » (1Co 12,28). Lire le reste de cette entrée »

Treizième dimanche après la Pentecôte:

Ton 4 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de l’avant-fête de la Nativité de la Mère de Dieu, t. 3

1Épître de Saint Paul aux Corinthiens: 16, 13-24; Évangile selon Saint Mathieu: 21, 33-42

Mémoire du miracle opéré à Colosses par le saint archange Michel. Une prière pour la bénédiction du début de l’année liturgique et une autre pour la rentrée scolaire seront élevées au Seigneur à la fin de la Divine Liturgie.

Correspondance – Éditions de Solesmes

361 – Demande: Dis-moi, Père, qui faut-il interroger au sujet des pensées, et faut-il sur les mêmes pensées en interroger un second ?

Réponse de saint Jean : Il faut interroger celui en qui tu as confiance et que tu sais pouvoir porter les pensées, et te fier à lui comme à Dieu. Quant à en interroger un autre sur les mêmes pensées, c’est preuve de défiance et tenter Dieu. Car si tu tiens que Dieu a parlé par son saint, à quoi bon en faire la contre-épreuve ?  Ou à quoi bon mettre Dieu à l’épreuve, en posant à un autre la même question ?

SEPTEMBER_WORD_REVISED_2Le numéro de septembre 2009 du magazine “The Word – La Parole”, publié par l’Archidiocèse Autonome du Patriarcat d’Antioche en Amérique du Nord, est mis à votre disposition en format pdf. Dans ce numéro nous pouvons lire le discours de Son Éminence le Métropolite Philippe à l’adresse de la convention diocésaine et les nouvelles de la fondation du monastère dédié à sainte Thècle au village antiochien.

septembre 2009
D L M M J V S
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 245 560 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :