Matines du Dimanche de saint Grégoire Palamas ode 7

Tes discours et tes écrits, saint Grégoire, initient à la connaissance de Dieu les disciples attentifs: ils les comblent de savoir spirituel sur les divines énergies et sur la grâce incréée. Lire le reste de cette entrée »

Matines du samedi de la deuxième semaine ode 7 ton 3

Saints Martyrs, lorsque vous affrontiez sereinement les fauves, le glaive et le feu, vous avez stupéfait vos meurtriers en célébrant le Dieu de nos Pères. Lire le reste de cette entrée »

Matines du vendredi de la deuxième semaine ode 8 ton 5

Célébrant, ô Christ, le bois très-saint, la Croix précieuse où tu étendis les mains, je te chante dans tous les siècles. Lire le reste de cette entrée »

Matines du jeudi de la deuxième semaine ode 4 ton 3

Chassons loin de nous l’ivresse des plaisirs: c’est un poison pour notre âme; en ce carême buvons à satiété le breuvage de la componction. Lire le reste de cette entrée »

Matines du mercredi de la deuxième semaine ode 8 ton 1

Dans ta miséricorde tu as bien voulu te laisser compter au nombre des malfaiteurs: par la foi lave-moi de mon péché, afin que je te glorifie toute l’éternité. Lire le reste de cette entrée »

Matines du lundi de la deuxième semaine ode 8 ton 4

Traversant les vicissitudes de la vie, j’ai subi le brigandage des pensées; sous leurs coups j’ai crié vers toi: Médecin des âmes, donne-moi la main à la prière de tous les saints. Lire le reste de cette entrée »

Matines du Dimanche de l’Orthodoxie ode 7

Sois en fête, peuple chrétien, voyant l’Église resplendissante de nouveau dans la beauté du divin aspect qu’étant Dieu le Seigneur a porté comme un homme pour nous sauver. Lire le reste de cette entrée »

Matines du samedi de la première semaine ode 3 ton 6

Celui qui autrefois à l’oreille d’Eve susurra perfidement les propos trompeurs par qui Adam fut séduit, verse encore maintenant son perfide venin. Lire le reste de cette entrée »

Matines du vendredi de la première semaine ode 9

La création trembla de peur au jour de ta crucifixion, car tu es Dieu et tu as souffert corporellement pour nous sauver, en raison de ton amour. Lire le reste de cette entrée »

Matines du jeudi de la première semaine ode 8 ton 2

Jeûnons de toute volupté, et par le jeûne rassasions nos appétits; abreuvés de componction, nous chanterons: Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur. Lire le reste de cette entrée »

Matines du mercredi de la première semaine ode 3 ton 2

Par le jeûne crucifions nos membres et notre chair, soyons sobres en la prière, ainsi qu’il est écrit, suivons les traces du divin Crucifié en mortifiant nos passions. Lire le reste de cette entrée »

Matines du mardi de la première semaine ode 9 ton 5

C’est maintenant le temps de la grâce, c’est maintenant le jour du salut, portons devant Dieu l’offrande de nos vertus; frères, comme saint Paul nous l’a dit, déposons les œuvres du ténèbre pour revêtir les armes de lumière. Lire le reste de cette entrée »

Matines du samedi de la Tyrophagie ode 2

Enivrons-nous maintenant de parfum en entrant dans le nouveau Paradis où les Ascètes, ces arbres plantés par Dieu, ont fait éclore par leurs larmes les vertus et produit, pour les offrir au Seigneur, les multiples fruits de leur sainte vie. Lire le reste de cette entrée »

Matines du vendredi de la Tyrophagie ode 1 ton 8

Voici la grâce du repentir, l’approche du Carême transforme nos cœurs, allons à lui en toute sobriété pour recevoir la rémission de nos péchés. Lire le reste de cette entrée »

Matines du jeudi de la Tyrophagie ode 4 ton 4

Tes disciples sur le monde ont fait briller les rayons de la connaissance de Dieu; par eux l’erreur a disparu, car ils ont dissipé les ténèbres du Menteur; par leurs prières, Seigneur, accorde à ceux qui te chantent, le salut. Lire le reste de cette entrée »

Matines du mercredi de la Tyrophagie ode 3 ton 2

Le porche du Carême s’est ouvert, le cours de l’abstinence est près de nous: levons-nous dans une ardente ferveur, recevant ce don que Dieu nous fait pour repousser la brûlure des passions. Lire le reste de cette entrée »

Matines du mardi de la Tyrophagie ode 8 ton 2

Fidèles, purifions-nous dès maintenant par l’abstinence et par la correction de notre vie; que brûle en nos cœurs une nouvelle flamme! et devant Dieu nous brillerons pour les siècles. Lire le reste de cette entrée »

Homélie sur l’humilité, 5-6 (trad. Brésard, 2000 ans B, p. 232 rev.)

« Qui s’élève sera humilié, et qui s’abaisse sera élevé » (Mt 23,12)… Imitons le Seigneur qui est descendu du ciel jusqu’au dernier abaissement, et qui, en retour, a été élevé du dernier rang jusqu’à la hauteur qui lui convenait. Découvrons tout ce que nous enseigne le Seigneur pour nous conduire à l’humilité. Lire le reste de cette entrée »

Centurie sur l’amour IV n° 19, 20, 22, 25, 35, 82, 98 (Philocalie des Pères neptiques ; trad. J. Touraille, éd. DDB-Lattès)

Veille sur toi-même. Prends garde que le mal qui te sépare de ton frère ne se trouve, non dans ton frère, mais en toi. Hâte-toi de te réconcilier avec lui (cf. Mt 5,24), afin de ne pas déchoir du commandement de l’amour. Ne méprise pas le commandement de l’amour. C’est par lui que tu seras fils de Dieu. Mais si tu le transgresses, tu te retrouveras fils de la géhenne. (…) Lire le reste de cette entrée »

Catéchèses, 3 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 293 rev ; cf SC 96, p. 305)

Le Seigneur nous a dit : « Scrutez les Écritures » (Jn 5,39). Scrutez-les donc et retenez avec beaucoup d’exactitude et de foi tout ce qu’elles disent. Ainsi, connaissant clairement la volonté de Dieu…, vous serez capables de distinguer, sans vous tromper, le bien du mal, au lieu de prêter l’oreille à n’importe quel esprit et d’être emportés par des pensées nuisibles.
Lire le reste de cette entrée »

Sur Isaïe, ch. 11 (trad. Sr Isabelle de la Source, Lire la Bible, t. 6, p. 53)

Sur cette fleur qui jaillit soudain de la souche et de la racine de Jessé par la Vierge Marie, va reposer l’Esprit du Seigneur, car « Dieu s’est plu à faire habiter en lui corporellement toute la plénitude de la divinité » (Col 2,9). Non d’une manière fragmentaire, comme sur les autres saints, mais… selon ce qu’on lit dans l’évangile de Matthieu : « Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je me complais. Je ferai reposer sur lui mon esprit. Aux nations, il fera connaître le jugement » (Mt 12,18; Is 42,1). Lire le reste de cette entrée »

Homélie pour la Nativité du Christ, 2,6 ; PG 31, 1459 (trad. cf Orval)

Dieu sur terre, Dieu parmi les hommes ! Ce n’est plus celui qui donne sa Loi au milieu des éclairs, au son de la trompette sur la montagne fumante, au sein de l’obscurité d’un orage terrifiant (Ex 19,18), mais celui qui s’entretient avec douceur et bonté, dans un corps humain, avec ses frères. Dieu dans notre chair ! Ce n’est plus celui qui n’agit que par moments, comme chez les prophètes, mais celui qui assume pleinement la nature humaine et qui, par sa chair qui est notre chair, élève à lui toute l’humanité. Lire le reste de cette entrée »

Commentaire sur Luc, 5, 23.27 (trad. SC 45, p. 191s rev.)

L’apôtre Paul a dit : « Dépouillez-vous du vieil homme avec ses agissements et revêtez l’homme nouveau » (Col 3,9-10)… Telle a été l’œuvre que le Christ a accompli en appelant Lévi ; il l’a refaçonné et a fait de lui un homme nouveau. Aussi est-ce au titre de créature nouvelle que l’ancien publicain offre un festin au Christ, parce que le Christ se plaît en lui et que lui-même mérite d’avoir sa part de bonheur avec le Christ… Il le suivait maintenant, heureux, allègre, débordant de joie. Lire le reste de cette entrée »

Sermon 1 pour la Nativité du Seigneur, 1-3 ; PL 54, 190 (trad. Orval rev)

Rendons grâce, frères bien-aimés, à Dieu le Père, par son Fils, dans l’Esprit Saint ; car dans sa grande miséricorde et son amour pour nous, il nous a pris en pitié, et « alors que nous étions morts des suites de nos fautes, il nous a rendu la vie dans le Christ » (Ep 2,5) pour nous façonner et nous créer à nouveau. Lire le reste de cette entrée »

Catéchèse 16 (Les Grandes Catéchèses, coll. Spiritualité orientale n° 79, trad. F. de Montleau, éd. Bellefontaine, 2002, p. 228-229 ; rev.)

Peut-être dira-t-on : «  Dans tant d’années, je ferai et mènerai à terme ceci ou cela » ? Alors toi qui parles ainsi, sans même savoir comment tu passeras le jour d’aujourd’hui, ne songes-tu pas en toi-même que tu n’écoutes pas la parole : « Insensé, insensé, cette nuit même on te redemandera ton âme, et ce que tu auras amassé pour la perdition de ton âme, qui l’aura ? » (Lc 12,20 ; cf. Ac 8,20) Imitons donc l’union indissoluble des apôtres avec le maître de tous et notre Dieu. Lire le reste de cette entrée »

avril 2021
D L M M J V S
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Sélections

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Timothée et la nouvelle Arche

41+WGiCiPBL._SX322_BO1,204,203,200_Ce roman est une aventure qui se déroule pendant la période de la semaine sainte. Moments intenses entre Lectures, rencontres et offices selon la tradition de l’Église Orthodoxe. Récit entraînant et style attachant. N’hésitez pas !

Timothée et la nouvelle Arche

Blog Stats

  • 254 029 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :