Sur les mystères, 24s (trad. bréviaire rev.)

Le paralytique de la piscine de Bethesda attendait un homme [pour l’aider à descendre dans la piscine]. Lequel, sinon le Seigneur Jésus, né de la Vierge? Avec sa venue, il n’y avait plus seulement une simple préfiguration qui guérissait quelques individus, mais la vérité elle-même qui guérissait tous les hommes. C’est donc lui dont on attendait qu’il descende, lui de qui Dieu le Père a dit à Jean Baptiste: «Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre du ciel et demeurer, c’est celui-là qui baptise dans l’Esprit Saint» (Jn 1,32)… Pourquoi l’Esprit est-il descendu alors comme une colombe, sinon pour que tu voies, pour que tu reconnaisses que la colombe envoyée hors de l’arche par Noé le juste était l’image de cette colombe-là, et pour que tu y reconnaisses la préfiguration du sacrement du baptême ?…

Est-ce que tu peux encore hésiter dans le doute, alors que le Père proclame pour toi de façon indubitable dans l’Évangile : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j’ai mis tout mon amour » (Mt 3,17) ; alors que le Fils le proclame, lui sur qui l’Esprit Saint s’est manifesté sous la forme d’une colombe ; alors que l’Esprit Saint le proclame aussi, lui qui est descendu sous la forme d’une colombe ; alors que David le proclame : « La voix du Seigneur sur les eaux, le Dieu de gloire a tonné, le Seigneur sur les eaux innombrables » (Ps 28,3) ? L’Écriture atteste aussi qu’aux prières de Gédéon, le feu est descendu du ciel et, de nouveau, à la prière d’Élie, le feu a été envoyé pour consacrer le sacrifice (Jg 6,21; 1R 18,38).

Ne considère pas le mérite personnel des prêtres, mais leur fonction… Crois donc que le Seigneur Jésus est là, invoqué par la prière des prêtres, lui qui a dit : « Quand deux ou trois sont réunis, je suis là, moi aussi » (Mt 18,20). À plus forte raison, là où est l’Église, là où sont les mystères, c’est là qu’il daigne nous accorder sa présence. Tu es donc descendu dans le baptistère. Rappelle-toi ce que tu as dit : que tu crois au Père, que tu crois au Fils, que tu crois en l’Esprit Saint… Par un même engagement de ta parole, tu es tenu de croire au Fils de la même manière que tu crois au Père, de croire en l’Esprit Saint de la même manière que tu crois au Fils, avec cette seule différence que tu professes qu’il faut croire en la croix du seul Seigneur Jésus.