Matines du Dimanche de sainte Marie l’Égyptienne ode 7 ton 6

Un des plus grand parmi les pères du désert, le sage Zosime, voyant Marie, s’écria joyeusement: Dieu de nos pères, béni sois-tu.

La Sainte dit au vieillard: Qu’es-tu venu voir au désert ? une femme dépourvue de toute vertu ? Dieu de nos pères, béni sois-tu.

Bienheureuse qui as mortifié les élans de tes passions, tu as rejoint le havre du salut en criant: Seigneur, Dieu de nos pères, béni sois-tu.

Demeurant vierge tu as conçu merveilleusement et tu as enfanté pour le salut du monde le Christ notre Dieu; aussi nous tous, par nos chants fidèlement nous te magnifions.