You are currently browsing the category archive for the ‘Pères dans la Foi’ category.

Livre d’Isaïe 6,1-13

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire! Lire le reste de cette entrée »

Livre de Jérémie 18,18-20.

Mes ennemis ont dit : « Allons, montons un complot contre Jérémie. La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre, ni le conseil, par manque de sage, ni la parole, par manque de prophète. Allons, attaquons-le par notre langue, ne faisons pas attention à toutes ses paroles. » Lire le reste de cette entrée »

Vêpres du lundi de la deuxième semaine : Livre de la Genèse: 4, 1-7

Adam connut Eve sa femme; elle conçut et enfanta Caïn, et elle dit: J’ai formé un homme avec l’aide de l’Éternel. Ensuite elle enfanta Abel, frère de Caïn. Abel fut berger, et Caïn cultivait le sol. Au bout de quelque temps, Caïn fit à l’Éternel une offrande des fruits de la terre; et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. Lire le reste de cette entrée »

Livre des Psaumes, traduction R. Archimandrite Placide (Deseille)

  1. Cantique des degrés.

          J’ai levé les yeux vers les montagnes :

          d’où me viendra le secours ? Lire le reste de cette entrée »

Livre d’Isaïe 40,25-31

A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? dit le Saint. Levez vos yeux en haut, et regardez! Qui a créé ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom; Par son grand pouvoir et par sa force puissante, Il n’en est pas une qui fasse défaut. Lire le reste de cette entrée »

Sermons au peuple, n° 23, 3 ; SC 243 (trad. SC p. 49 rev.)

Dans toutes les œuvres de vraie charité parfaite dont je vous parle, rien n’est à faire avec les mains ou les pieds — donc personne ne peut dire qu’il en est incapable ou infirme. (…) Personne ne pourra y opposer de façon plausible une excuse quelconque, disant qu’il ne peut pas mettre ces conseils en pratique. Car on ne te dit pas : « Jeûne plus que tu ne peux, reste éveillé la nuit plus que tu n’en as la force » (…) ; on ne t’oblige pas à vendre tous tes biens et tout donner aux pauvres, ni à rester vierge. (…) Lire le reste de cette entrée »

Catéchèse 46 (Les Grandes Catéchèses, coll. Spiritualité orientale n° 79, trad. F. de Montleau, éd. Bellefontaine, 2002, p. 353-354 ; rev.)

Mes enfants bien-aimés et mes frères, Dieu qui dans sa sagesse gouverne tout, qui d’une manière excellente et avisée mène à bonne fin les saisons et les années, nous a fait connaître également ceci : ils sont déjà là, les jours salutaires et profitables aux âmes. (…) Et grâce soient rendues à celui qui nous a révélé ces jours et nous a jugés digne d’y parvenir. C’est pourquoi en tout temps nous devons mener une vie sainte et pure et observer tout commandement de Dieu, et particulièrement en ce moment. (…) Lire le reste de cette entrée »

Épître de saint Jacques 4,1-10.

Frères, d’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous? N’est-ce pas justement de tous ces instincts qui mènent leur combat en vous-mêmes? Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Lire le reste de cette entrée »

Livre des Psaumes, traduction R. Archimandrite Placide (Deseille)

  1. Psaume de David. Pour le premier jour de la semaine.

          Au Seigneur est la terre et sa plénitude,

          l’univers et tous ceux qui l’habitent, Lire le reste de cette entrée »

Épître de saint Jacques 1,19-27.

Sachez-le, mes frères bien-aimés : chacun doit être prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère, car la colère de l’homme ne réalise pas ce qui est juste selon Dieu. C’est pourquoi, ayant rejeté tout ce qui est sordide et tout débordement de méchanceté, accueillez dans la douceur la Parole semée en vous ; c’est elle qui peut sauver vos âmes. Lire le reste de cette entrée »

Livre de Jérémie 17,5-8.

Ainsi parle le Seigneur : Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur. Il sera comme un buisson sur une terre désolée, il ne verra pas venir le bonheur. Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable. Lire le reste de cette entrée »

Livre des Psaumes, traduction R. Archimandrite Placide (Deseille)

  1. Bienheureux l’homme qui ne s’en est pas allé au conseil des impies,

          qui ne s’est pas arrêté dans la voie des pécheurs,

          et qui ne s’est pas assis parmi ceux qui propagent le mal,

Lire le reste de cette entrée »

Hymne 53, SC 196 (Hymnes 41-58; trad. J. Paramelle, s.j. et L. Neyrand, s.j.; Éds Le Cerf 1973, p.213s; rev.)

Vois, ô Christ, mon angoisse,

vois mon manque de courage,

vois mon manque de force,

vois aussi ma pauvreté,

vois ma faiblesse,

et de moi, ô Verbe, aie pitié ! Lire le reste de cette entrée »

Livre d’Isaïe 29,17-24.

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt. Lire le reste de cette entrée »

Homélies sur la conversion, n°3, sur l’aumône (La conversion, coll. Les Pères dans la foi, n°8; trad. M.-H. Stébé; Éd. DDB 1978, p. 54)

Les pauvres devant l’église demandent une aumône. Combien donner ? C’est à vous de décider ; je ne fixerai pas de montant, afin de vous éviter tout embarras. Achetez dans la mesure de vos moyens. Vous avez une pièce ? Achetez le ciel ! Non pas que le ciel soit offert à bon marché, mais c’est la bonté du Seigneur qui vous le permet. Vous n’avez pas de pièce ? Donnez un verre d’eau fraîche (Mt 10,42)… Lire le reste de cette entrée »

Premier livre de Samuel 8,4-7.10-22a.

En ces jours-là, tous les anciens d’Israël se réunirent et vinrent trouver Samuel à Rama. Ils lui dirent : « Tu es devenu vieux, et tes fils ne marchent pas sur tes traces. Maintenant donc, établis, pour nous gouverner, un roi comme en ont toutes les nations. » Samuel fut mécontent parce qu’ils avaient dit : « Donne-nous un roi pour nous gouverner », et il se mit à prier le Seigneur. Lire le reste de cette entrée »

Commentaire sur Matthieu III, 13-16 ; SC 242 (Commentaire sur saint Matthieu, tome I. Livres I et II. Trad. É. Bonnard; Éds du Cerf 1978, p. 95, rev.)

« Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain auprès de Jean pour être baptisé par lui » Le Sauveur reçut le baptême de Jean pour trois raisons. La première, parce que, né homme, il voulait accomplir toutes les humbles prescriptions de la Loi ; la seconde pour sanctionner par son baptême le baptême de Jean ; la troisième pour manifester, lorsqu’il sanctifiait l’eau du Jourdain, par la descente de la colombe la venue de l’Esprit Saint dans le baptême des fidèles. Lire le reste de cette entrée »

Le printemps spirituel (La Colombe et la Ténèbre, coll. Foi vivante; trad. M. Canévet; Éd. du Cerf, 1992; p. 58-59)

Parce que la nature humaine, pétrifiée par le culte des idoles et figée par la glace du paganisme, avait perdu toute agilité vers le bien, à cause de cela le soleil de justice se lève sur ce rigoureux hiver et amène le printemps. En même temps que les rayons montent à l’Orient, le vent du sud fait fondre cette glace, en réchauffant toute la masse, afin que l’homme pétrifié par le froid soit pénétré de chaleur par l’Esprit et fonde sous les rayons du Verbe, et qu’il devienne à nouveau une source jaillissante pour la vie éternelle. « Il soufflera son vent et les eaux couleront » (Ps 147,7 LXX). C’est ce que le Baptiste proclamait ouvertement aux Juifs, lorsqu’il leur disait que les pierres se lèveraient pour devenir des enfants du Patriarche (cf. Mt 3,9), imitant sa vertu. Lire le reste de cette entrée »

Livre d’Isaïe 9,1-6.

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Lire le reste de cette entrée »

Livre de Malachie 3,1-4.23-24.

Ainsi parle le Seigneur Dieu : voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers. Lire le reste de cette entrée »

Contre les hérésies, IV,  20, 4-5 ; SC 100 (trad. SC p. 635)

Il n’y a qu’un seul Dieu, qui par son Verbe, sa Parole, sa Sagesse, a fait et harmonisé toutes choses. Lui le Créateur, il a donné ce monde au genre humain… Selon sa grandeur, il est inconnu de tous les êtres faits par lui, car personne n’a scruté son origine… Cependant, selon son amour, il est connu de tout temps grâce à celui par qui il a créé toutes choses (Rm 1,20) ; celui-ci n’est autre que son Verbe, notre Seigneur Jésus Christ, qui, dans les derniers temps, s’est fait homme parmi les hommes afin de rattacher la fin au commencement, c’est-à-dire l’homme à Dieu.

Lire le reste de cette entrée »

Job 5: 8-21
Quant à moi, je m’adresserais à Dieu, c’est à Dieu que j’exposerais ma cause. L’ouvrier des grandeurs insondables, dont les merveilles épuisent les nombres, c’est lui qui répand la pluie sur la face de la terre, qui fait ruisseler le visage des champs, pour placer au sommet ceux qui gisent en bas et pour que les assombris se dressent, sauvés. C’est lui qui déjoue les intrigues des plus roués. Pour leurs mains point de réussite.

Lire le reste de cette entrée »

Livre des Psaumes, traduction R. Archimandrite Placide (Deseille)

  1. Psaume de David.

          Le Seigneur est le pasteur qui me conduit, et rien ne me manquera.

  1. Dans de verts pâturages il m’a fait demeurer, près des eaux du repos il m’a établi.

Lire le reste de cette entrée »

Homélies sur l’évangile de Marc, n°2C ; PLS 2, 125s, SC 494 (trad. Marc commenté, DDB 1986, p. 51 rev.)

« La belle-mère de Simon était couchée ; elle avait de la fièvre. » Puisse le Christ venir dans notre maison, entrer et guérir d’une seule parole la fièvre de nos péchés. Chacun d’entre nous est pris de fièvre. Chaque fois que nous nous mettons en colère, nous avons de la fièvre ; tous nos défauts sont autant d’accès de fièvre. Demandons aux apôtres de prier Jésus afin qu’il vienne auprès de nous et qu’il nous prenne la main ; car dès qu’il aura touché notre main, la fièvre disparaîtra. Lire le reste de cette entrée »

Catéchèses baptismales, n° 5, 2-4. 7-9.11 (Catéchèses baptismales et mystagogiques; trad. J. Bouvet; Éd. Soleil levant 1962; rev.)

« C’est une grande affaire, dit l’Écriture, de trouver un homme qui a la foi » (Pr 20,6). Je ne te dis pas cela pour t’inciter à m’ouvrir ton cœur, mais pour que tu montres à Dieu la candeur de ta foi, à ce Dieu qui sonde les reins et les cœurs et qui connaît les pensées des hommes (Ps 7,10; 93,11). Oui, c’est une grande chose qu’un homme qui a la foi ; il est plus riche que tous les riches. Lire le reste de cette entrée »

juin 2022
D L M M J V S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Sélections

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

LECTURES

Romans

Ce roman est une aventure qui se déroule pendant la période de la semaine sainte. Moments intenses entre Lectures, rencontres et offices selon la tradition de l’Église Orthodoxe. Récit entraînant et style attachant. N’hésitez pas !

Timothée et la nouvelle Arche

Voici Tutti fratelli, mon deuxième roman dont la rédaction a sollicité beaucoup d’attention et de concentration tellement le sujet est prégnant pour moi. J’espère que vous trouverez autant d’émotions et de joie à le lire que j’en ai éprouvé à l’écrire… Cliquez sur le lien suivant pour le commander sur Amazon.
N’oubliez pas d’ajouter vos commentaires qui sont bien précieux à mes yeux et aussi de partagez avec tous les vôtres !

Voici Tutti fratelli, mon deuxième roman dont la rédaction a sollicité beaucoup d’attention et de concentration tellement le sujet est prégnant pour moi. J’espère que vous trouverez autant d’émotions et de joie à le lire que j’en ai éprouvé à l’écrire… Cliquez sur le lien suivant pour le commander sur Amazon.
N’oubliez pas d’ajouter vos commentaires qui sont bien précieux à mes yeux et aussi de partagez avec tous les vôtres !

Blog Stats

  • 264 487 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 411 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :