Je rends grâces à Jésus-Christ Dieu, qui vous a rendus si sages. Je me suis aperçu, en effet, que vous êtes achevés dans une foi inébranlable, comme si vous étiez cloués de chair et d’esprit à la Croix de Jésus-Christ, et solidement établis dans la charité par le sang du Christ, fermement convaincus au sujet de notre Seigneur qui est véritablement de la race « de David selon la chair » (Cf. Rm.1,3), Fils de Dieu selon la volonté et la puissance de Dieu, véritablement né d’une vierge, baptisé par Jean « pour que », par lui, « fût accomplie toute justice » (Cf. Mt.3,15).

Il a été véritablement cloué pour nous dans Sa chair sous Ponce Pilate et Hérode le tétrarque, – c’est grâce au fruit de Sa Croix, et à Sa Passion divinement bienheureuse que nous, nous existons, – pour « lever son étendard » (Cf. Is.5,26 ss) dans les siècles par Sa résurrection, et pour [rassembler] Ses saints et Ses fidèles, [venus] soit des juifs soit des gentils, dans l’unique corps de Son Eglise.