You are currently browsing the monthly archive for septembre 2008.

Le site « Icône et tradition » vient de publier l’image de Saint Silouane avec un résumé du récit de sa vie. Que l’expérience du Saint soit pour nous une motivation supplémentaire dans le combat spirituel que nous menons afin d’hériter du Royaume.

L’Archidiocèse Grec Orthodoxe de l’Amérique du Nord met à la disposition des fidèles un site web en anglais pour l’enseignement des enfants par une catéchèse animée et ludique. Le site est appelé à évoluer car il est toujours en version beta, alors si vous avez des idées… Voici le lien: http://games.goarch.org/

A quand la version française !

Dimanche de l’Exaltation de la Sainte et Vivifiante Croix:

Tropaire de la Croix, ton 1:

Sauve Seigneur Ton peuple et Bénis Ton héritage, Accorde à Tes fidèles la victoire sur l’ennemi, Sauvegarde par Ta croix tous ceux qui t’appartiennent.

Kondak de la Croix, ton 4:

Toi qui souffris librement d’être exalté sur la Croix, au nouveau peuple appelé de Ton nom accorde Ta bienveillance, ô Christ notre Dieu, Donne force à Tes fidèles serviteurs, les protégeant de toute adversité: que Ton alliance leur soit une arme de paix, un invincible trophée !

La procession traditionnelle de la Sainte Croix aura lieu à la fin de la Divine Liturgie.

N’oubliez pas d’allumer vos cierges la veille, c.à.d. le samedi 13 au soir, et de les poser sur le rebord extérieur de vos fenêtres. Vous pouvez aussi lire et faire lire l’article sur la fête de l’Exaltation de la Précieuse Croix paru dans « Le Bon Pasteur » numéro 5.

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Éditions du CERF

Je suis assuré que vous êtes très versés dans les Saintes Lettres et que rien ne vous en est ignoré: moi je n’ai pas ce don. Il me suffit de vous dire, comme il est dit dans ces Écritures: « Mettez-vous en colère et ne péchez pas », et « que le soleil ne se couche pas sur votre colère » (cf. Ps.4,5; Ep.4,26). Heureux qui s’en souvient; je crois qu’il en est ainsi pour vous.

Que Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, et Lui-même, le grand prêtre éternel, le Fils de Dieu, Jésus Christ, vous fassent grandir dans la foi et dans la vérité, en toute douceur et sans colère, en patience et longanimité, endurance et chasteté; qu’il vous donne part à l’héritage de ses saints, et à nous-mêmes avec vous, et à tous ceux qui sont sous le ciel, qui croient en notre Seigneur Jésus Christ et en Son Père qui l’a ressuscité d’entre les morts. Priez tous les saints. Priez aussi pour les rois, pour les autorités et les princes, et pour ceux qui vous persécutent et vous haïssent, et pour les ennemis de la Croix; ainsi le fruit que vous portez sera visible à tous, et vous serez parfaits en lui.

Le Métropolite du Mont Liban Georges (Khodr) a présidé l’office de la fête dans l’église dédiée à la Nativité de la Mère de Dieu à Batloun, casa d’el chouf.  « Nous sommes venus nous réjouir de la Mère de Dieu, dit-il  dans son homélie, et tirer des enseignements d’elle en raison de sa pureté. L’Eglise a voulu faire de la nativité de la Mère de Dieu une fête commémorative, ‘Maryam’ selon la Tradition de l’Eglise est fille de Joachim et Anne, sa nativité a été naturelle en tout ordre comme la naissance de chaque être humain. Seul le Christ est né d’une façon miraculeuse car il n’avait pas de père. Son Père est uniquement le Père céleste… Marie en disant : « Je suis la servante de Dieu, qu’il m’advienne selon ta parole » a choisi d’obéir à la parole que Dieu lui a adressée par l’intermédiaire de l’archange Gabriel. Notre première leçon est donc d’obéir à Dieu, que nous ayons compris ou non, et d’être des serviteurs de Dieu… Nous sommes dans notre Église de vrais évangélistes car nous vivons avec cette femme dont Dieu a fait de ses entrailles Son trône comme le dit saint Jean Damascène. Je veux en déduire aussi que Dieu n’a pas de trône dans les cieux, car il n’y a pas chez lui de ‘là haut et ici bas’. Le cœur humain est Sa seule résidence et ainsi, si Dieu vient en toi dans ce monde, Il demeurera en toi dans les cieux. Grâce à Marie, nous avons su que le cœur de l’homme est la demeure de Dieu et c’est pour cela que nous avons voulu cette fête. Il ne s’agit pas seulement d’un moment de réjouissement car Dieu n’est pas intéressé par les fêtes. Dieu est occupé par la moralité de la vie de chaque homme et s’il est vivant et proche de Dieu, disciple de Jésus, celui-ci est en fête continue. J’implore le Seigneur, en raison de la Foi que je vois en vous, de faire du cœur de chacun d’entre vous un trône pour Lui et qu’il vous transforme en disciples de Son Fils par la charité, la vertu, la douceur, la fidélité et l’honnêteté. Le cèdre du Liban a été planté par Dieu et c’est pourquoi il est appelé le cèdre du Seigneur ‘Arz el Rab’, Je  souhaite à chacun d’entre vous d’être un cèdre du Seigneur  quel que soit l’endroit où vous demeurerez.

Source: An Nahar

Posée au creux de la vallée, sur la rive de Nahr el-Joz qui longe le village de Kaftoun, dans le Koura, l’église à trois nefs dédiée aux saints Serge et Bakhos a été bâtie vers le Xe siècle. L’architecture ancienne est loin d’être le seul attrait de l’église. Sa particularité tient à ses fresques datant des XIe, XIIe et XIIIe siècles… Lire l’article de May Makarm dans le journal l’Orient – le Jour.

Autres photos du chantier de la réhabilitation (août 2008):

      

Entretien avec Catherine Clémentin-Ojha, anthropologue et auteur du livre

« Beaucoup de gens l’ignorent: les chrétiens sont présents en Inde depuis les premiers siècles de l’histoire du christianisme. Catherine Clémentin-Ojha a écrit un livre pour expliquer quelles sont les origines de cette minorité religieuse et quelle est leur relation avec l’héritage culturel de l’Inde. Elle répond ici aux questions de Religioscope. »

En ce jour, le 8 septembre, l’Eglise fête la Nativité de la Toute Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie. Pour lire le discours de Saint Ephrem sur la fête, cliquez sur le lien…

Puisque la Vierge Mère de Dieu devait naître de sainte Anne, la nature n’a pas osé anticiper sur la grâce : la nature demeura stérile jusqu’à ce que la grâce eût porté son fruit. Il fallait qu’elle naisse la première, celle qui devait enfanter le premier-né antérieur à toute créature, en qui tout subsiste. Joachim et Anne, heureux votre couple ! Toute la création est votre débitrice. C’est par vous, en effet, qu’elle a offert au Créateur le don supérieur à tous les dons, une mère toute sainte, seule digne de celui qui l’a créée.

Réjouis-toi, Anne, la stérile, toi qui n’enfantais pas ; éclate en cris de joie, toi qui n’as pas connu les douleurs. Réjouis-toi, Joachim : par ta fille un enfant nous est né, un fils nous a été donné. On proclame son nom : Messager du grand dessein de Dieu, qui est le salut de tout l’univers, Dieu fort. Oui, cet enfant est Dieu. Joachim et Anne, heureux votre couple, et parfaitement pur ! On vous a reconnus grâce à votre fruit, selon cette parole du Seigneur : Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Vous avez eu une conduite agréable à Dieu et digne d’elle que vous avez engendrée. À cause de votre vie chaste et sainte, vous avez produit le joyau de la virginité, celle qui devait être vierge avant l’enfantement, vierge en mettant au monde, vierge après la naissance  ; la seule toujours Vierge d’esprit, d’âme et de corps.

Joachim et Anne, couple très chaste ! En observant la chasteté, cette loi de la nature, vous avez mérité ce qui dépasse la nature : vous avez engendré pour le monde celle qui sera, sans connaître d’époux, la Mère de Dieu. En menant une vie pieuse et sainte dans la nature humaine, vous avez engendré une fille supérieure aux anges, qui est maintenant la Souveraine des anges.

Enfant très gracieuse et très douce ! Fille d’Adam et Mère de Dieu ! Heureux ton père et ta mère ! Heureux les bras qui t’ont portée ! Heureuses les lèvres qui, seules, ont reçu tes chastes baisers pour que tu demeures toujours parfaitement vierge.

Acclamez Dieu, terre entière, sonnez, dansez, jouez. Élevez la voix, élevez-la, ne craignez pas !

Cette prière pour la paix en Géorgie, a été écrite par son Éminence l’évêque Basile de Wichita et du centre de l’Amérique, diocèse relevant de l’Archidiocèse autonome du Patriarcat d’Antioche en Amérique du Nord:

« Ô Maître qui aime les hommes, Roi des siècles et  dispensateur de  tous biens, qui hâte l’annihilation de l’inimitié et donne la paix à la race des hommes: Accorde Ta paix encore maintenant à tous tes serviteurs qui habitent la terre du Caucase. Établis parmi les nations l’amour des uns vers les autres; dompte les révoltes et apaise tous les dissentiments et les tentations. Donne-leur Seigneur, justesse et  unité de l’esprit, protège les de toutes les tribulations, les afflictions et la mort soudaine; apporte une fin à l’inimitié et à la méchanceté qui survient à travers l’action du diable. Enracine la paix, Seigneur, par les intercessions de la Toute Sainte Mère de Dieu, du saint apôtre André le premier appelé, des hiérarques de Moscou, de Sainte Nino, égale aux apôtres, et de saint Georges le Tropéophore. Car Tu es notre Paix et nous te rendons gloire, Père et Fils et Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles, amin. »

Une délégation pastorale du Conseil Oecuménique des Eglises (COE) composée du métropolite Niphon de Targoviste, Eglise orthodoxe roumaine (chef de la délégation), du pasteur Jean-Arnold de Clermont, Eglise réformée de France, président de la Conférence des Eglises européennes, du pasteur László Lehel, directeur de l’Entraide inter-Eglises de Hongrie, représentant ACT International, de la pasteure Elenora Giddings Ivory, directrice du programme Témoignage public: face au pouvoir, affirmer la paix, COE et de M. Jonathan Frerichs, responsable de programme, Moyen-Orient et désarmement nucléaire, COE; s’est rendue en Russie et en Géorgie du 3 au 7 septembre pour encourager les efforts de paix ainsi que pour s’assurer du bon déroulement des programmes d’entraide des Eglises dans la région. Lire la suite…

Homélie 5 sur l’Evangile ; PL 76, 1093 

Vous avez entendu, mes frères, que Pierre et André ont abandonné leurs filets pour suivre le Rédempteur au premier appel de sa voix (Mt 4,20)… Peut-être quelqu’un se dira-t-il tout bas : Pour obéir à l’appel du Seigneur, qu’est-ce que ces deux pêcheurs ont abandonné, eux qui n’avaient presque rien ? Mais en cette matière, nous devons considérer les dispositions du coeur plutôt que la fortune. Il a beaucoup laissé, celui qui n’a rien retenu pour lui ; il a beaucoup laissé celui qui a tout abandonné, même si c’est peu de chose. Nous, ce que nous possédons, nous le conservons avec passion, et ce que nous n’avons pas, nous le poursuivons de tout notre désir. Oui, Pierre et André ont beaucoup laissé, puisque l’un et l’autre ont abandonné jusqu’au désir de posséder. Ils ont beaucoup abandonné, puisqu’en renonçant à leurs biens, ils ont aussi renoncé à leurs convoitises. En suivant le Seigneur, ils ont renoncé à tout ce qu’ils auraient pu désirer s’ils ne l’avaient pas suivi.

Dimanche avant la fête de l’Exaltation de la Croix; Avant-fête de la Nativité de la Mère de Dieu:

Ton 3 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Tropaire de l’avant-fête de la Nativité de la Mère de Dieu, t. 4 :

De la racine de Jessé et du flanc de David, Marie, la Servante de Dieu, en ce jour est enfantée pour nous. L’univers exulte, renouvelé, ensemble se réjouissent la terre et le ciel. Familles des nations, louez-la ! Joachim triomphe ; Anne en fête s’écrie : La Stérile enfante la Mère de Dieu, la Nourricière de notre Vie.

Kondak de l’avant-fête de la Nativité de la Mère de Dieu, t. 3 :

En ce jour, la Mère de Dieu, la Vierge Marie, l’indissoluble Palais nuptial du céleste Epoux, par divine décision naît de la Stérile pour devenir le Char du Verbe divin. C’est à cela qu’est promise en effet la divine Porte qu’est la Mère de la Vie.

Epître de Saint Paul aux Galates: 6, 11-18; Evangile selon Saint Jean: 3, 13-17.

Mémoires du Saint martyr Sozon et de la juste Cassianie. Une prière pour la bénédiction du début de l’année liturgique et une autre pour la rentrée scolaire seront élevées au Seigneur à la fin de la Divine Liturgie.

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Éditions du CERF

J’ai été bien peiné au sujet de Valens, qui avait été quelque temps presbytre chez vous, [de voir] qu’il méconnait à ce point la charge qui lui avait été donnée. Je vous avertis donc de vous abstenir de l’avarice et d’être chastes et vrais. Abstenez-vous de tout mal. Celui qui ne peut pas se diriger lui-même en ceci, comment peut-il y exhorter les autres? Si quelqu’un ne s’abstient pas de l’avarice, il se laissera souiller par l’idolâtrie, et sera compté parmi les païens qui « ignorent le jugement du Seigneur » (Jr. 5,4), ou « ignorons-nous que les saints jugeront le monde », comme l’enseigne Paul (1Co. 6,2) ? Pour moi, je n’ai rien remarqué ou entendu dire de tel à votre sujet, vous chez qui a travaillé le bienheureux Paul, vous qui êtes au commencement de sa lettre. C’est de vous en effet qu’il « se glorifie devant toutes les églises » (2Th. 1,4) qui, seules alors, connaissent Dieu, nous autres nous ne le connaissions pas encore. Ainsi donc, je suis bien peiné pour lui et pour son épouse; « veuille le Seigneur leur donner un vrai repentir » (2Tm. 2,25). Soyez donc très modérés vous aussi en ceci, et « ne les regardez pas comme des ennemis » (2Th. 3,15), mais rappelez-les comme des membres souffrants et égarés, pour sauver votre corps tout entier. Ce faisant, vous vous faites grandir vous-mêmes.

« L’un des principaux objectifs que nous espérons atteindre est de faire en sorte que l’Eglise comprenne mieux les promesses bibliques concernant cette Terre et les peuples qui l’habitent. Pour ce faire, une approche holistique du message biblique sera nécessaire, promouvant une vision commune des liens qui existent entre les questions théologiques et le conflit », affirme Michel Nseir, chargé du programme pour le Moyen-Orient au COE. « Des approches différentes des questions bibliques et théologiques ne devraient pas empêcher de mener des actions en commun en faveur d’une paix juste. »

Source: COE

septembre 2008
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Sélections

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

LECTURES

Romans

Blog Stats

  • 265 754 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 410 autres abonnés
%d blogueurs aiment cette page :