You are currently browsing the monthly archive for octobre 2008.

Homélie sur Lazare 2, 5; PG 48, 988-989 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 444)

A propos de cette parabole, il convient de nous demander pourquoi le riche voit Lazare dans le sein d’Abraham plutôt qu’en compagnie d’un autre juste. C’est qu’Abraham s’est montré hospitalier. Il apparaît donc à côté de Lazare pour accuser le riche d’avoir été inhospitalier. En effet, le patriarche cherchait à retenir même les simples passants pour les faire entrer sous sa tente (Gn 18,1s). Lire le reste de cette entrée »

Vingtième dimanche après la Pentecôte:

Ton 3 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak, ton 6 :

Secours des chrétiens toujours exaucée, médiatrice permanente auprès du Créateur, ne méprise pas les voix suppliantes des pécheurs mais ô toi qui es bonne, empresse-toi de nous secourir, nous qui te prions avec confiance: hâte-toi d’intercéder, empresse-toi de nous aider, ô Mère de Dieu, protectrice inlassable de ceux qui t’honorent.

Épître aux Galates: 1, 11-19; Évangile selon Saint Luc: 16, 19-31.

Mémoire des saints martyrs Akindynos, Pégasios, Aphthonios, Elpidiphore et Anempodiste.

Son Éminence, Spiridon Métropolite de Zahlé, Baalbeck et de ses dépendances, s’est prononcé lors de la cérémonie d’hommage qui lui a été rendu le samedi 24 octobre à la cathédrale Saint Nicolas en disant: « Vous avez répondu à l’invitation et je suis heureux de cette rencontre fraternelle [même] si son but est d’honorer mon indignité à l’occasion des 42 ans de ma consécration en tant que Métropolite de ce diocèse. Qui suis-je, bien aimés, pour être honoré ? Lire le reste de cette entrée »

Le Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient se rend à Boston aux États Unis d’Amérique pour une visite de plusieurs jours à l’Archidiocèse Antiochien Autonome en Amérique du Nord. Les Métropolites Elias de Beyrouth et Elias de Saida et Marje’youn l’ont accompagné jusqu’à l’aéroport de Beyrouth ainsi que bien d’autres personnalités pour un dernier entretien avant le voyage. Sa Béatitude présidera, samedi 1er novembre, le banquet offert pour le 20ème anniversaire de la fondation de l’Université de Balamand au Liban et dont le président en exercice D. Elie Salem et une délégation des doyens des diverses facultés feront le voyage avec le patriarche.

Source: An Nahar

Un groupe composé de professeurs et d’étudiants de la faculté de Théologie de l’Université Catholique de Strasbourg, département du droit  canon, a rendu visite le jeudi 16 octobre à l’Institut de Théologie Saint Jean Damascène pour discuter du droit canon et de sa pratique dans l’Eglise Orthodoxe. Le groupe a visité ensuite le monastère de la Dormition de la Mère de Dieu à Balamand. Voici quelques photos.

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Éditions du CERF

Prenant avec eux l’esclave, – c’était un vendredi vers l’heure du souper -, des policiers et des cavaliers, armés comme à l’ordinaire, partirent comme pour courir « après un bandit » (cf.Mt.26,55). Et tard, dans la soirée, survenant tous ensemble, ils le trouvèrent couché dans une petite chambre à l’étage supérieur. Il pouvait encore s’en aller dans une autre propriété, mais il ne le voulut pas et dit: « Que la volonté de Dieu soit faite. » Apprenant donc que les agents étaient là, il descendit et causa avec eux; ils s’étonnaient de son âge et de son calme, et de toute la peine qu’on prenait pour arrêter un homme aussi âgé. Aussitôt, à l’heure qu’il était, il leur fit servir à manger et à boire autant qu’ils voulaient; il leur demanda seulement de lui donner une heure pour prier à son gré. Ils le lui accordèrent, et debout [l’attitude de prière consiste à se mettre debout et à se tourner vers l’Orient], il se mit à prier, rempli de la grâce de Dieu au point que deux heures durant il ne put s’arrêter de parler [prier à haute voix], et que ceux qui l’entendaient en étaient étonnés et que beaucoup se repentirent d’être venus arrêter un si saint vieillard.

Sa Béatitude Ignace IV a rejoint samedi 24 octobre le diocèse de Zahlé, Baalbeck et dépendances pour rendre hommage au Métropolite Spiridon (Khoury) qui est à la tête du diocèse depuis 42 ans. Le convoi a été salué avec joie à travers les routes et villages qu’il a emprunté jusqu’aux abords de la ville de Zahlé et du siège métropolitain. Au côté des évêques, prêtres et fidèles orthodoxes, des représentants religieux et politiques des autres communautés chrétiennes et musulmanes ont fait le déplacement pour participer à l’accueil en l’honneur de Sa Béatitude et pour exprimer aussi leurs sentiments envers Son Éminence Spiridon de Zahlé…

Lire le reste de cette entrée »

Le Métropolite Elias (Audé) de Beyrouth a présidé l’office des vêpres du dimanche 26 octobre à l’église dédiée à Saint Dimitri à Achrafieh – Beyrouth. Son Éminence, entourée de nombreux prêtres, a accueilli les reliques du Saint, portées en procession par une foule de croyants jusqu’à l’église où a eu lieu la vénération.

Source: Al Anwar

Le site de l’Eglise Orthodoxe en Belgique diffuse une vidéo de la rencontre des primats des églises orthodoxes qui a eu lieu au siège du Patriarcat Oecuménique au Phanar – Istanbul du 10 au 12 octobre de l’année en cours.

Discours 26 ; PG 35, 1238 (trad. Eds Ouvrières 1959 p. 45 rev. ; cf Orval)

Un soir, je me promenais au bord de la mer ; comme dit l’Ecriture : « Le vent soufflait avec force, la mer se soulevait » (Jn 6,18). Les vagues se soulevaient au loin et envahissaient le rivage, heurtant les rochers, se brisant et se transformant en écume et en gouttelettes. De petits cailloux, des algues et les coquillages les plus légers étaient charriés par les eaux et jetés sur le bord, mais les rochers demeuraient fermes et inébranlables, comme si tout était calme, même au milieu de ces flots qui venaient les frapper…

J’ai tiré une leçon de ce spectacle. Cette mer, n’est-ce pas notre vie et la condition humaine ? Là aussi se trouvent beaucoup d’amertume et d’instabilité. Et les vents ne sont-ils pas les tentations qui nous assaillent et tous les coups imprévus de la vie ? C’est, je crois, ce que méditait David lorsqu’il s’écriait : « Sauve-moi, Seigneur, car les eaux me sont entrées jusqu’à l’âme ! Arrache-moi de l’abîme des eaux ! Je suis dans la haute mer et le flot me submerge » (Ps 68). Parmi les gens qui sont éprouvés, les uns me semblaient être comme ces objets légers et sans vie qui se laissent emporter sans opposer la moindre résistance ; ils n’ont en eux aucune fermeté ; ils n’ont pas le contrepoids d’une raison sage qui lutte contre les assauts. Les autres me semblaient des rochers, dignes de ce Roc sur lequel nous sommes établis et que nous adorons ; formés par les raisonnements de la vraie sagesse, ceux-là s’élèvent au-dessus de la faiblesse ordinaire et supportent tout avec une constance inébranlable.

Un an déjà depuis le 23 octobre 2007, date du lancement du site de notre paroisse ! 19972 visites et de nombreux signes d’amitié et de soutien. Gloire à Dieu en tout et Merci à vous tous !

Dix-neuvième dimanche après la Pentecôte:

Ton 2 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak, ton 6 :

Secours des chrétiens toujours exaucée, médiatrice permanente auprès du Créateur, ne méprise pas les voix suppliantes des pécheurs mais ô toi qui es bonne, empresse-toi de nous secourir, nous qui te prions avec confiance: hâte-toi d’intercéder, empresse-toi de nous aider, ô Mère de Dieu, protectrice inlassable de ceux qui t’honorent.

2Épître à Timothée: 2, 1-10; Évangile selon Saint Luc: 8, 27-39.

Mémoire du saint mégalomartyr Démétrios le Myroblyte.

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Éditions du CERF

Comme on continuait à le chercher, il passa dans une autre propriété, et aussitôt arrivèrent ceux qui le cherchaient. Ne le trouvant pas, ils arrêtèrent deux petits esclaves, et l’un d’eux, mis à la torture, avoua. Il lui était donc impossible d’échapper, puisque ceux qui le livraient étaient dans sa maison; et l’irénarque (chef de la police chargé d’arrêter les criminels, de les interroger, et de les remettre aux autorités de la cité), qui avait reçu le même nom qu’Hérode, était pressé de le conduire au stade; ainsi lui, il accomplirait sa destinée, en entrant en communion avec le Christ, tandis que ceux qui l’avaient livré recevraient le châtiment de Judas lui-même.

Les étudiants de l’Institut de Théologie Saint Jean Damascène à Balamand ont profité, à l’invitation du R.P. Isaac Barakat – higoumène du monastère, d’une journée d’action extra-théologique ! Pour plus d’information nous vous proposons de consulter  cette page Photos.

L’Assemblée des Évêques Orthodoxes de France (AEOF) a tenu sa réunion périodique de travail en son siège à Paris sous la présidence du métropolite Emmanuel avec à l’ordre du jour: La synaxe des primats des églises orthodoxes réunis à Constantinople (Istanbul) du 10 au 12 octobre, la crise économique et financière dans le monde et un hommage rendu à l’action de sœur Emmanuelle. aeof-communique-reunionoctobre2008

Une réunion regroupant des évêques du Saint Synode sous la présidence de Sa Béatitude Ignace IV a eu lieu ce jour au siège du Patriarcat pour discuter essentiellement de la situation en Irak et tout particulièrement de celle des chrétiens au nord du pays. Les évêques se sont arrêtés sur le fait que les chrétiens d’Irak subissent toutes sortes de violence, de meurtre et de persécution à cause de leur appartenance chrétienne et non en raison d’une citoyenneté discutable. Ils se sont déclarés indignés, choqués, et ont exprimé leurs souffrances au regard de tout ce qui se passe et qui est complètement immoral, absolument inhumain et totalement étranger à l’oeuvre de la providence divine; car Dieu a créé l’homme et lui a accordé de vivre en toute concordance avec son frère l’homme dans toutes les situations et à travers diverses circonstances afin de témoigner de la justice divine, de la charité et de l’équité…

Les évêques réunis ont déclaré d’une seule voix que tout ce qui se passe en Irak: meurtres, déplacements de population et destruction de propriétés sont chose inacceptable qu’il faut dénoncer fermement et condamner avec forte raisonnance car rien ne légitimise le meurtre quelles que soit les raisons invoquées. Le commandement divin affirme « Tu ne tueras pas », et ce commandement est la voix de Dieu et la voix de la conscience dans chaque être humain. Celui qui ne partage pas ma foi n’est pas infidèle « Kafer » et cela ne me donne pas le droit de le juger car Dieu seul est le juste juge de toute la création…

Source: Patriarcat Orthodoxe d’Antioche

Le patriarche est intervenu samedi [18 octobre] après-midi, dans la Chapelle Sixtine, au cours d’une célébration de la Parole, ponctuée de chants grégoriens. Benoît XVI, qui se trouvait à gauche de l’assemblée constituée de quelques 400 cardinaux, évêques, prêtres, religieux et laïcs, a présenté le patriarche, qui se trouvait sur la droite, avec des paroles très affectueuses.

C’était la première fois qu’un patriarche œcuménique était invité à intervenir au synode des évêques de l’église catholique. Bartholomée I avait donc conscience d’accomplir un nouveau pas dans le chemin œcuménique. « Nous considérons cela comme une manifestation de l’œuvre de l’Esprit Saint qui conduit nos églises vers des relations plus étroites et plus profondes les unes avec les autres, un pas important vers le rétablissement de la pleine communion », a-t-il déclaré.

Sources: Zénit, La Croix

Suite à la publication dans le quotidien An Nahar d’un article du R.P. Basilios Mahfoud sur Saint « Ya’coub », Jacob ou Jacques, nous attirons votre attention sur le fait que le récit de la vie du saint a été traduit en français dans le bulletin « Le Bon Pasteur » numéro 9 que vous pouvez consulter et télécharger en format pdf sur notre page.

Son Éminence est arrivé le samedi 11 octobre à la cathédrale saint Georges à Londres où un office d’action de grâce a été célébré en présence de l’archevêque Grégorios de Thyatiron et de la Grande Bretagne, dans la juridiction du patriarcat œcuménique, qui a adressé une parole de bienvenue à l’égard de Monseigneur Youhanna. Son Éminence Athanasios, Métropolite de Londres et de la Grande Bretagne pour les Syriaques Orthodoxes ainsi que des représentants des églises russe, ukrainienne et d’autres églises étaient également présents. Le R.P. Samir Ghoulam, prêtre de la cathédrale ainsi que le R.P. Michael Harper et une délégation du doyenné orthodoxe antiochienne au Royaume-Uni ont aussi participé à cette cérémonie. Les ambassadeurs du Liban et de la Syrie étaient parmi les présents ainsi que le consul libanais à Londres.

La Divine Liturgie a été célébrée le dimanche 12 octobre avec un grand nombre des fidèles de la paroisse qui ont ensuite partagé des agapes avec leur nouveau pasteur.

Vous trouverez des liens vers des photos de l’office de l’action de grâce ici et . D’autres photos de la Divine Liturgie sont mises à votre disposition ci-joint, ainsi que certaines de la réception donnée en l’honneur de son Éminence le lundi 13 octobre, qui a réuni les ambassadeurs du Liban, de la Syrie, de la Jordanie ainsi que de nombreux autres représentants de ces communautés et de celles issues d’Irak et de la Palestine.

Les évêques du Patriarcat Orthodoxe d’Antioche réunis en synode dans l’enceinte du patriarcat à Damas entre le 6 et le 9 du mois d’octobre de l’année en cours sous la présidence de Sa Béatitude Ignace IV, ont étudié entre autre sujets, la situation des diocèses relevant du patriarcat. La commission de dialogue orthodoxe-catholique a présenté de même un compte-rendu de ses travaux. Le synode a examiné la demande présentée par la communauté des « vieux catholiques » en Colombie – Amérique du Sud, pour rejoindre l’Église Orthodoxe en se ralliant au Diocèse du Patriarcat d’Antioche. Un comité composé d’évêques et de théologiens a été formé afin d’étudier de plus près cette demande en tenant compte de l’histoire de cette communauté et de sa confession de foi. Son Éminence le Métropolite Antoine (Chedraoui) du Mexique a été chargé de suivre le dossier.

Le synode a aussi discuté profondément du sujet de la communication et de la place qu’elle occupe de nos jours sous tous ses aspects audio, visuel et écrit, il a chargé un comité de préparer un rapport détaillé sur la question. Un autre comité chargé de veiller sur l’esprit de l’enseignement théologique à l’Institut Saint Jean Damascène à Balamand ainsi que sur le programme des études et sa fidélité à la Tradition a été de même mis en place, ce comité est composé d’évêques, du doyen de l’institut et de certains enseignants.

Le synode a décidé de réserver les nominations d’évêques auxiliaires uniquement au siège patriarcal en se conformant à l’ecclésiologie orthodoxe qui exige de nommer des évêques à la tête de diocèses établis territorialement.

Source: Bulletin Raïati du 19 octobre 2008

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte:

Ton 1 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak, ton 6 :

Secours des chrétiens toujours exaucée, médiatrice permanente auprès du Créateur, ne méprise pas les voix suppliantes des pécheurs mais ô toi qui es bonne, empresse-toi de nous secourir, nous qui te prions avec confiance: hâte-toi d’intercéder, empresse-toi de nous aider, ô Mère de Dieu, protectrice inlassable de ceux qui t’honorent.

2Épître aux Corinthiens: 9, 6-11; Évangile selon Saint Luc: 7, 11-16.

Mémoires du saint prophète Joël, du saint martyr Varus et  de notre vénérable Père Jean de Ryla.

Un office de Trisagion pour la mémoire du premier anniversaire annuel du départ vers le Seigneur de feu son Éminence Gabriel (Saliby) sera célébré à la fin de la Divine Liturgie.

L’organisation de la catéchèse et des autres activités de la paroisse seront au menu à la fin des célébrations.

*** Son Eminence le Métropolite Youhanna célèbrera la Divine Liturgie à l’église Saint Georges à Ludwigsfelderstr. 30,14165 Berlin – Allemagne.

Voici ci-joints, quelques éléments du message adressé par les primats des églises orthodoxes réunis au Phanar à Constantinople du 10 au 12 octobre de l’année en cours. Leurs noms sont présentés ici selon les dyptiques de la Sainte Église Orthodoxe.

+ Bartholomé de Constantinople
+ Théodore d’Alexandrie
+ Ignace d’Antioche
+ Théophile de Jérusalem
+ Alexis de Moscou
+ Amphiloche de Monténégro (représentant l’église de Serbie)
+ Laurentiu de Transylvanie (
représentant l’église de Roumanie)
+ Dométien de Vidin (
représentant l’église de Bulgarie)
+ Gérasime de Zugdidi (
représentant l’église de Géorgie)
+ Chrysostome de Chypre
+ Jérôme d’Athènes
+ Jérémie de Wroclaw (
représentant l’église de Pologne)
+ Anastase de Tirana
+ Christophe de la Tchèquie et la Slovaquie

message-des-primats ou bien cliquez ici pour la V.O. en anglais

Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Éditions du CERF

Quant à l’admirable Polycarpe, tout d’abord il ne se troubla pas à ces nouvelles, mais il voulait rester en ville; mais la plupart cherchaient à le persuader de s’éloigner secrètement. Il se retira donc dans une petite propriété située non loin de la ville, avec un petit nombre de compagnons; nuit et jour il ne faisait que prier pour tous les hommes et pour les églises du monde entier, comme c’était son habitude. Et étant en prière, il eut une vision, trois jours avant d’être arrêté: il vit son oreiller entièrement brûlé par le feu; et se tournant vers ses compagnons il leur dit: « Je dois être brûlé vif. »

Les persécutions des chrétiens d’Irak semblent s’aggraver encore un peu plus ces derniers temps avec des attaques en pleine journée à Moussoul dans la deuxième ville du pays. En effet, des groupes continuent à tuer, chasser et brûler les maisons des chrétiens sans que personne ne s’y oppose sérieusement. C’est ainsi que le gouverneur de la ville a annoncé que presque mille familles chrétiennes ont dû quitter leurs domiciles pour fuir les exactions. Gardons-les dans nos prières.

Source: BBC Arabic

Sermons au peuple, n° 6 ; CCL 103, 32 (trad. SC 175, p. 327 et Orval)

Frères, il y a deux sortes de champs : l’un est le champ de Dieu, l’autre celui de l’homme. Tu as ton domaine ; Dieu aussi a le sien. Ton domaine, c’est ta terre ; le domaine de Dieu, c’est ton âme. Est-il juste que tu cultives ton domaine et que tu laisses en friche celui de Dieu ? Si tu cultives ta terre et que tu ne cultives pas ton âme, c’est parce que tu veux mettre ta propriété en ordre et laisser en friche celle de Dieu ? Est-ce juste ? Est-ce que Dieu mérite que nous négligions notre âme qu’il aime tant ? Tu te réjouis en voyant ton domaine bien cultivé ; pourquoi ne pleures-tu pas en voyant ton âme en friche ? Les champs de notre domaine nous feront vivre quelques jours en ce monde ; le soin de notre âme nous fera vivre sans fin dans le ciel… Dieu a daigné nous confier notre âme comme son domaine ; mettons-nous donc à l’oeuvre de toutes nos forces avec son aide, pour qu’au moment où il viendra visiter son domaine, il le trouve bien cultivé et parfaitement en ordre. Qu’il y trouve une moisson et non des ronces ; qu’il y trouve du vin et non du vinaigre ; du blé plutôt que de l’ivraie. S’il y trouve tout ce qui peut plaire à ses yeux, il nous donnera en échange les récompenses éternelles, mais les ronces seront vouées au feu.

octobre 2008
D L M M J V S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Sélections

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Timothée et la nouvelle Arche

41+WGiCiPBL._SX322_BO1,204,203,200_Ce roman est une aventure qui se déroule pendant la période de la semaine sainte. Moments intenses entre Lectures, rencontres et offices selon la tradition de l’Église Orthodoxe. Récit entraînant et style attachant. N’hésitez pas !

Timothée et la nouvelle Arche

Blog Stats

  • 247 355 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :