You are currently browsing the monthly archive for novembre 2012.

Homélies sur l’Évangile, n°2 ; PL 76, 1081 (trad. Luc commenté, DDB 1987, p. 141 rev.)

Que tout homme qui connaît les ténèbres qui font de lui un aveugle…crie de tout son esprit : « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ». Mais écoutons aussi ce qui fait suite aux cris de l’aveugle : « Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour lui imposer silence » (Lc 18,39). Qui sont-ils ? Lire le reste de cette entrée »

Vingt-sixième dimanche après la Pentecôte

Ton 1 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak d’avant-fête de la Nativité du Seigneur, ton 3

Épître de saint Paul aux Éphésiens: 5, 8-19; Évangile selon Saint Luc: 18, 35-43

Mémoire du saint prophète Habacuc

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 652

16. (suite) Mais le temps des compassions de Dieu est venu, et Dieu a envoyé son Verbe pour nous guérir de nos corruptions (Cf. Ps. 106(107),10). Or le Verbe porte l’Esprit qui l’accompagne naturellement, qui illumine et éclaire sa divinité, on pourrait dire sa puissance, dont a parlé le prophète, quand il rendit grâce à Dieu pour l’humanité toute entière : « Tu as envoyé ta lumière et ta vérité. Elles m’ont conduit, elles m’ont mené à ta montagne sainte, à ton unique et suprême connaissance, dans les demeures et les contemplations de ta gloire (Ps. 42(43),3). » Lire le reste de cette entrée »

 Table des Matières

1- Éditorial : « La spiritualité et l’art de vivre » Page 05

2- La renaissance du monachisme féminin dans le Patriarcat Orthodoxe d’Antioche. Page 13

3- Nous contribuons à votre joie. Page 25

4- Y a-t-il une vocation sacerdotale ? Page 27

5- Une lumière brille de Balamand. Page 34

Tous les articles (hors éditorial) sont traduits par les soins de la Rédaction.

Bulletin 13 – Octobre 2012 ; Bulletin n° 13 consultable

Homélie 7, sur la richesse ; PG 31, 278 (trad. coll. Icthus, t. 6, p. 82 rev.)

Le cas du jeune homme riche et de ses semblables me fait songer à celui d’un voyageur qui, désireux de visiter une ville, vient jusqu’au pied des murs, trouve là une auberge, y descend et, découragé par les derniers pas qui lui restent à faire, perd alors le bénéfice des fatigues de son voyage et se défend de visiter les beautés de la ville. Lire le reste de cette entrée »

Vingt-cinquième dimanche après la Pentecôte: Clôture de la fête de l’Entrée de la Mère de Dieu au Temple

Ton 8 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak d’avant-fête de la Nativité du Seigneur, ton 3

Épître de saint Paul aux Galates: 3, 23 -4, 5; Évangile selon Saint Luc: 18, 18-27

Mémoire de la sainte mégalomartyre Catherine et du saint martyr Mercure.

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 652

16. (suite) Mais l’homme a fléchi le genou, il s’est, dans sa chute, soumis au grand mal de la désobéissance. Hélas, il a été déchu du Saint Esprit vivifiant qui nous éclaire, il n’a pas su garder l’immensité d’un tel honneur, il a été vraiment réduit à l’état des bêtes sans intelligence, et leur a ressemblé (Cf. Ps. 48(49),13). Et il s’en est allé en toute ignorance et obscurité loin du but divin, incapable en rien de relever la tête dans ces terribles ténèbres, manifestement privé qu’il était du don divin, du don surnaturel de ce souffle que Dieu avait insufflé en lui.

Abouna Grégoire nous a quittés. Celui qui était le père de nombreux d’entre nous à une période délicate de notre vie sur la terre de France mais aussi dans d’autres pays d’Europe s’en va rejoindre le seul Maître et Seigneur Jésus Christ qu’il a servi toute une vie. Nous n’avons pas beaucoup de mots pour témoigner de ce qu’a été son rôle au sein de notre entité antiochienne en Europe mais ce qui est sûr, c’est que l’on ne peut écrire l’histoire de notre présence sur le vieux continent sans avoir une profonde pensée pour lui et une grande reconnaissance envers tout ce qu’il a pu accomplir par la grâce de Dieu contre vents et marées.

Notre Archidiocèse lui a rendu hommage par ces quelques lignes et, à notre tour, nous vous renvoyons sur ces quelques liens qui lui ont été directement ou indirectement attribués.

Que sa mémoire soit éternelle !

Homélie 6, sur la richesse ; PG 31, 261 (trad. cf Delhougne, p. 426 et Luc commenté, DDB 1987, p. 108)

« Que vais-je faire ? Je vais agrandir mes greniers ! » Pourquoi avaient-elles tant rapporté, les terres de cet homme qui ne devait faire qu’un mauvais usage de sa richesse ? C’est pour qu’on voie se manifester avec plus d’éclat l’immense bonté d’un Dieu qui étend sa grâce sur tous, « car il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes, et lever son soleil sur les méchants comme sur les bons » (Mt 5,45)… Tels étaient les bienfaits de Dieu à l’égard de ce riche : une terre féconde, un climat tempéré, d’abondantes semences, des bœufs pour le labour, et tout ce qui assure la prospérité. Et lui, que rendait-il en retour ? Mauvaise humeur, misanthropie et égoïsme. C’est ainsi qu’il remerciait son bienfaiteur. Lire le reste de cette entrée »

Vingt-quatrième dimanche après la Pentecôte:

Ton 7 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de l’Entrée de la Mère de Dieu au Temple, ton 4

Épître de saint Paul aux Éphésiens: 2, 14-22; Évangile selon Saint Luc: 12, 16-21

Mémoire des saints martyrs Platon et Romain

Des agapes seront partagées à l’occasion du sixième anniversaire de la première célébration eucharistique de notre paroisse.

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 651-652

16. Vois les dons de Dieu qui ne reviens pas en arrière, et les grâces de Dieu que rien ne peut surpasser. Et réjouis-toi du miracle qui arrive alors divinement, si tu considère les choses que Dieu fait en Adam la première créature, et les choses plus hautes encore qu’il fait ensuite en nous. Lire le reste de cette entrée »

Homélies sur l’évangile de Luc, 34, 3.7-9; GCS 9, 201-202.204-205.  (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 419-420)

D’après un ancien qui voulait interpréter la parabole du bon Samaritain, l’homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho représente Adam, Jérusalem le paradis, Jéricho le monde, les brigands les forces hostiles, le prêtre la Loi, le lévite les prophètes, le Samaritain le Christ. Par ailleurs, les blessures symbolisent la désobéissance, la monture le corps du Seigneur… Et la promesse de revenir, faite par le Samaritain, préfigure, selon cet interprète, le second avènement du Seigneur… Lire le reste de cette entrée »

Vingt-troisième dimanche après la Pentecôte

Ton 6 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de l’Entrée de la Mère de Dieu au Temple, ton 4

2Épître de saint Paul aux Corinthiens: 4, 6-15; Évangile selon saint Luc: 10, 25-37

Mémoire des saints martyrs Ménas, Victor et Vincent; de la sainte martyre Stéphanide; et de notre vénérable Père Théodore Studite, le confesseur

Une équipe de catéchètes de la Fraternité Orthodoxe en Europe Occidentale, avec la bénédiction de l’Assemblée des Évêques Orthodoxes de France, vient d’éditer, après plusieurs années de travail, un quatrième livre intitulé « Un dimanche à l’église orthodoxe » raconté aux enfants.

Ce livre illustré de 44 pages qui suit la chronologie de la Liturgie, donne aux parents et catéchètes un outil pour accompagner les enfants dans leur participation à la Liturgie. Lire le reste de cette entrée »

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 651

15. (suite) Si donc nous avons reçu de Dieu une telle dignité, comme d’avoir à planter le divin en nous à l’imitation de Dieu, c’est là un paradis, non certes un paradis que les sens extérieurs puissent saisir, mais un paradis intelligible, nous l’avons dit, bien plus élevé en tout béatitude, et au-delà de l’entendement de celui qui n’en a pas encore éprouvé la dignité sacrée. Lire le reste de cette entrée »

Tawadros II [Théodoros] est devenu, dimanche 4 nombre, le nouveau chef des Coptes orthodoxes d’Égypte, la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient. Conformément à la règle dans cette Église, le petit Bichoy Girgis Masaad, les yeux bandés, a tiré le nom de Tawadros au sort dans un calice de verre, au cours d’une cérémonie religieuse dans la grande cathédrale Saint-Marc du Caire. Lire la suite…

Homélies sur l’évangile de Matthieu, n°50, 3-4

Tu veux honorer le Corps du Christ ? Ne le méprise pas lorsqu’il est nu. Ne l’honore pas ici, dans l’église, par des tissus de soie tandis que tu le laisses dehors souffrir du froid et du manque de vêtements. Car celui qui a dit : «Ceci est mon corps» (Mt 26,26), et qui l’a réalisé en le disant, c’est lui qui a dit : «Vous m’avez vu avoir faim, et vous ne m’avez pas donné à manger» et aussi : «Chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait» (Mt 25,42.45). Lire le reste de cette entrée »

Vingt-deuxième dimanche après la Pentecôte:

Ton 5 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak à la Mère de Dieu, ton 6: “Secours des Chrétiens …”

Épître de Saint Paul aux Galates : 6, 11-18; Évangile selon Saint Luc: 16, 19-31

Mémoire de notre vénérable Père Joannice le Grand; et des saints hiéromartyrs Nicandre, évêque de Myre, et Hermée, prêtre.

novembre 2012
D L M M J V S
« Oct   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 245 846 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :