Il convient donc de ne pas seulement porter le nom de chrétiens, mais de l’être aussi; certains, en effet, parlent toujours de l’évêque, mais font tout en dehors de lui. Ceux-là ne me paraissent pas avoir une bonne conscience car leurs assemblées ne sont pas légitimes, ni conformes au commandement du Seigneur.

Prenez donc les moeurs de Dieu, respectez-vous les uns les autres, et que personne ne regarde son prochain selon la chair, mais aimez-vous toujours les uns les autres en Jésus Christ. Qu’il n’y ait rien en vous qui puisse vous séparer, mais unissez-vous à l’évêque et aux presbytres en image et leçon d’incorruptibilité.