You are currently browsing the daily archive for 7 mars 2008.

pope2.jpg

Le pape et le patriarche de Constantinople ont eu un entretien privé jeudi 6 mars au Vatican, suivi d’un temps de prière dans la chapelle Urbain VIII du palais apostolique. 

Benoît XVI et Bartholomeos Ier ont d’abord prié côte à côte en silence avant de réciter à haute voix le Notre Père et l’Ave Maria en latin, et de se bénir mutuellement, a précisé l’Osservatore romano, le quotidien du Vatican.

Lire la suite…

dormition-de-saint-ephrem-le-syrien.jpg

Pendant le Saint et Grand Carême de Pâques, les offices quotidiens de l’Eglise Orthodoxe (office de minuit, matines, prime, tierce, sexte, none, vêpres et Grandes Complies) révèlent une prière attribuée à Saint Ephrem le Syrien, diacre et moine du IVème siècle. Le texte de cette prière est le suivant:

-Seigneur et Maître de ma vie, éloigne de moi l’esprit d’oisiveté, de curiosité, de domination et de vaine parole (et l’on fait une grande métanie ou prosternation jusqu’au sol)

-Et fais-moi grâce, à moi ton serviteur, d’un esprit d’intégrité, d’humilité, de patience et d’amour (une prosternation jusqu’au sol)

-Oui, mon Seigneur et mon Roi, donne-moi de voir mes fautes et de ne pas juger mon frère, car Tu es béni dans les siècles des siècles, amin. (une prosternation jusqu’au sol)

Suivent les douze petites métanies (inclinaisons) accomplies en disant à chaque fois: Ya Rab Irham ou Kyrié eleison ou Seigneur miséricorde.

Enfin, l’on répète la prière de Saint Ephrem dans sa totalité et l’on fait une grande métanie.

Prophètie d’Isaïe 58,1-9.

Crie à pleine gorge ! Ne te retiens pas ! Que ta voix résonne comme le cor ! Dénonce à mon peuple ses fautes, à la maison de Jacob ses péchés. Ils viennent me consulter jour après jour, ils veulent connaître mes chemins. Comme une nation qui pratiquerait la justice et n’abandonnerait pas la loi de son Dieu, ils me demandent de leur faire justice, ils voudraient que Dieu se rapproche.

«Pourquoi jeûner si tu ne le vois pas ? Pourquoi nous mortifier si tu l’ignores ?»

Oui, mais le jour où vous jeûnez, vous savez bien trouver votre intérêt, et vous traitez durement ceux qui peinent pour vous. Votre jeûne se passe en disputes et querelles, en coups de poings sauvages. Ce n’est pas en jeûnant comme vous le faites aujourd’hui que vous ferez entendre là-haut votre voix.

Est-ce là le jeûne qui me plaît ? Est-ce là votre jour de pénitence ? Courber la tête comme un roseau, coucher sur le sac et la cendre, appelles-tu cela un jeûne, un jour bien accueilli par le Seigneur ?

Quel est donc le jeûne qui me plaît ? N’est-ce pas faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug, rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, recueillir chez toi le malheureux sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ?

Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront rapidement. Ta justice marchera devant toi, et la gloire du Seigneur t’accompagnera. Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ; si tu cries, il dira : «Me voici !» Si tu fais disparaître de ton pays le joug, le geste de menace, la parole malfaisante…

mars 2008
D L M M J V S
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 245 838 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :