palmyre

L’agence syrienne SANA a annoncé la découverte, par une expédition archéologique Syro-Polonaise, des vestiges d’une ancienne grande église qui mesure 47 x 27 mètres et dont les colonnes s’élèvent jusqu’à six mètres de hauteur, sur le site de la ville historique de Palmyre, la première église du genre dans cette région de la Syrie ce qui accentue son importance.

Avec un toit originel en bois pouvant atteindre jusqu’à 15 mètres à son sommet , l’église se singularise par quelques marches menant à la nef à l’endroit appelé « bema »-l’ambon où certains rites auraient pu être accomplis.

Walid As’ad, directeur du musée de Palmyre, témoigne que c’est la première fois qu’il voit de telles dispositions dans une église malgré le fait que trois autres églises ont été découvertes précédement dans le même quartier. Il atteste de même que ce type de construction était répandu exclusivement au nord de la Syrie et que c’est la première fois qu’un lieu de culte avec ces caractéristiques est découvert dans la région du centre et du sud de la Syrie.

L’église [de type basilique semble-t-il] bénéficie d’une grande nef avec trois colonnes de chaque côté formant ainsi trois allées se dirigeant vers le sanctuaire. Deux pièces juxtaposées à l’église côté nord et côté sud ont probablement été utilisées comme baptistères et pour l’accomplissement de certaines autres célébrations. M. As’ad signale que l’église [datant des premiers siècles chrétiens] a continué à servir de lieu de culte pendant la période du khalifat ommayyade et au début de la période du khalifat abbasside, c’est à ce moment et pour des raisons encore à l’étude que son utilisation a été remplacée par celle de petites églises aux alentours.