You are currently browsing the daily archive for 12 mai 2008.

( photo de la procession du Dimanche des Rameaux – 2008 )

Bien aimés, aujourd’hui c’est le jour de la Résurrection, c’est le jour de la Lumière pour le chrétien qui croit en l’Incarnation de Dieu qui était « Au commencement auprès de Dieu, tout fut par Lui, et rien de ce qui fut, ne fut sans Lui. En Lui était la Vie et la Vie était la lumière des hommes… Il est venu dans son propre bien et les siens ne l’ont pas accueilli. Mais à ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en Son Nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu », enfants de La Lumière…

Il s’est incarné après que l’homme eut désobéi et se soit considéré comme dieu. Le Seigneur s’est humilié devant l’homme et lui a demandé de venir vers Lui, le comblant d’un amour sans fin dont l’essence est la mort [le don de soi] pour le bien aimé, afin de le ramener à la Lumière et à la Vie. La Résurrection est l’œuvre divine dont chaque croyant hérite pour vaincre en Jésus Christ, toute faiblesse, toute maladie, toute souffrance et tout malheur. Nombreux sont ceux qui parmi nous, parmi ceux qui aiment Dieu, souffrent mais plutôt expérimentent la Résurrection en toute heure et chaque jour… La Résurrection est l’essence de la vie du chrétien, Elle est sa force, c’est pourquoi Paul l’apôtre dit : « si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre prédication et vaine est notre Foi » cf. 1Cor.15,14.

L’homme est donc appelé à retourner vers Dieu, vers la dignité divine, vers la puissance divine. Toute puissance sur la terre est appelée à disparaître et les puissances de la terre tyrannisent l’homme. Elles dominent d’abord le puissant et celui qui prétend l’être car il a pénétré l’obscurité de l’orgueil sur le chemin de perdition. Le puissant est un homme orgueilleux. S’il était humble, nous n’aurions pu apercevoir sa force qu’en l’expression de la charité. L’humble s’incline devant les souffrances de son frère l’homme et l’élève vers l’espérance. Les puissants sont orgueilleux et ils sont la cause de leur perte et celle des autres…

L’homme charitable sait que sa Croix est l’instrument de sa Résurrection et que dans la Croix, il y a l’espérance de la Résurrection. La charité crucifiée se transforme en victoire, en résurrection et en union avec la vie du Seigneur. C’est pourquoi le croyant est fondé sur l’espérance…

En ce jour béni, nous devons donc annoncer la Vie et non la mort, même si nous vivons une ambiance où règne la noirceur et le meurtre – nous entendons parler de morts par dizaines comme si [la vie] l’homme n’avait plus de sens – et ce qui est affligeant, c’est que cela arrive parfois au Nom de Dieu… Le chrétien sincère aime et ne tue pas… Nous ne combattons ni avec l’épée, ni avec quoi que ce soit d’autre. Nous ne tuons pas les autres mais vivons ou plutôt mourons pour que vivent les autres. Nous ne croyons pas en une culture de la mort. La guerre est désolation et la mort l’est tout autant. La mort justifiée est que je meurs pour mon prochain, afin qu’il vive et que je puisse m’accommoder avec cette façon de vivre. Dans notre Foi, si tu tues tu dois te repentir, c’est pourquoi je dis à tout un chacun qui croit en Dieu que nous devons proclamer la Vie et non la mort, la Lumière et non les ténèbres, l’incorruptibilité à la place de la corruption qui est devenue partie intégrante de notre vie. Voilà pourquoi il est très difficile dans notre pays que quelqu’un profère un jugement contre un autre, car celui qui juge est tout aussi condamnable.

Nous devons parler de l’espérance, la Résurrection est la liberté, elle est la victoire et la joie, et son instrument est la Croix de la charité. Nous prions afin que l’ange descende et roule loin de nos cœurs toute dureté et qu’il nous aide à ouvrir nos sens rendus insensibles. Vos cœurs sont la demeure de Dieu, là où Il vient et se repose, là où Il règne et prend possession. Que vos cœurs ne ressemblent pas « à des sépulcres blanchis: au dehors ils ont belle apparence, mais au-dedans ils sont pleins d’ossements de morts et d’impuretés de toutes sortes » comme le Seigneur Jésus disait aux pharisiens (cf. Mt. 23, 27), et « n’offrez pas aux hommes l’apparence de justes, alors qu’au-dedans vous êtes remplis d’hypocrisie et d’iniquité » (cf. Mt. 23, 28).

Source An Nahar du 29 avril 2008: homelie-pascale-mgr-elie-2008

mai 2008
D L M M J V S
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 246 838 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :