Les écrits des Pères Apostoliques, Foi Vivante – Les Éditions du CERF

Le diable machinait contre eux toutes sortes de supplices, mais grâce à Dieu, il ne put l’emporter contre aucun d’eux. Le généreux Germanicus fortifiait leur timidité par sa constance; il fut admirable dans la lutte contre les bêtes; le proconsul voulait le fléchir et lui disait d’avoir pitié de sa jeunesse; mais il attira sur lui la bête en lui faisant violence, voulant être plus vite délivré de cette vie injuste et inique. Alors toute la foule, étonnée devant le courage de la sainte et pieuse race des chrétiens, s’écria: « A bas les athées [l’accusation d’athéisme est fréquement portée contre les chrétiens parce qu’ils qui refusent d’adorer les dieux de la cité]; faites venir Polycarpe. »