Un centre pour l’apprentissage de l’écriture de la langue araméenne a vu le jour à Maaloula en Syrie. Le nom du village signifie dans la langue utilisée à l’époque du Christ « le chemin étroit ». Trente cinq mille personnes, chrétiens et musulmans, utilisent encore cette langue aujourd’hui dans trois villages syriens, mais grâce aux efforts de nombreux chercheurs et tout particulièrement ceux de M. Georges Rizkallah, cette langue retrouve une nouvelle vie avec le décryptage de son alphabet à travers les anciens manuscrits; elle est maintenant enseignée dans un institut qui est rattaché à l’Université de Damas. Un podcast du site « Russia Today » vous est proposé en arabe et en araméen où vous pouvez visionner les témoignages et les prières des fidèles chrétiens dans la langue du Christ.