You are currently browsing the monthly archive for mars 2013.

Homélies sur l’évangile de Matthieu, n° 29, 1

« Et voilà qu’on lui apportait un paralysé. » Saint Matthieu dit simplement que ce paralytique a été apporté à Jésus. D’autres évangélistes racontent qu’il a été descendu par une ouverture dans le toit, et présenté au Sauveur sans formuler aucune demande, le laissant juger lui-même de la guérison… Lire le reste de cette entrée »

Deuxième dimanche du carême: Saint Grégoire Palamas

Ton 2 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de la fête de l’Annonciation de la Mère de Dieu, ton 8

Épître aux Hébreux: 1, 10-14 & 2, 1-3; Évangile selon Saint Marc: 2, 1-12

Mémoire du saint hiéromartyr Hypatios, évêque de Gangres

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 657

20. Il est dit que Dieu est Esprit, et que ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité (Cf. Jn 4,24). Il est dit « ceux qui l’adorent », au pluriel, et non « celui qui l’adore », au singulier. Et c’est bien naturel, dès lors qu’il veut sauver tous les êtres et les mener à la connaissance de la vérité (Cf. I Tim. 2,4), lui qui a préparé nombre de demeures différentes (Cf. Jn 14,2) pour la jouissance éternelle de ceux qui seront justifiés, lui l’ange du grand conseil (Cf. Is. 9,5), le sauveur qui, dans la hauteur de son amour de l’homme, tend ses mains levées pour appeler ceux dont la réflexion est sage, ou folle, faible et malade. Lire le reste de cette entrée »

Trad. Solesmes, Lectionnaire, t. 3, p. 1039 rev.

Quel mystère nouveau et admirable ! Jean ne naît pas encore et déjà il parle par ses tressaillements ; il ne paraît pas encore et déjà il profère des avertissements ; il ne peut pas encore crier et déjà il se fait entendre par des actes ; il n’a pas encore commencé sa vie et déjà il prêche Dieu ; il ne voit pas encore la lumière et déjà il montre le soleil ; il n’est pas encore mis au monde et déjà il se hâte d’agir en précurseur. Lire le reste de cette entrée »

Hymne 2 (trad. SC 156, p. 183 rev.)

Je te rends grâces, parce que tu m’as donné de vivre, de te connaître et de t’adorer, mon Dieu. Car « la vie, c’est de te connaître, toi le seul Dieu » (Jn 17,3), créateur et auteur de tout, non engendré, non créé, sans principe, unique, et ton Fils, engendré de toi, et l’Esprit très saint, procédant de toi, la trine unité digne de toute louange… Lire le reste de cette entrée »

Premier dimanche du carême: Triomphe de l’Orthodoxie (Avant-fête de l’Annonciation de la Mère de Dieu)

Ton 1 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak de l’avant-fête de l’Annonciation de la Mère de Dieu, ton 4

Épître aux Hébreux: 11, 24-26 & 32-40; Évangile selon Saint Jean: 1, 44-52

Mémoire de notre vénérable Père Zacharie; et de notre Père parmi les saints, Artémon évêque de Séleucie en Pisidie.
 
Divine Liturgie suivie d’une procession avec les saintes Icônes et d’une lecture du Synodikon.

 

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 656-657

19. (suite) D’après saint Maxime, la contemplation purifie l’intelligence, mais l’état de prière la porte nue devant Dieu. Il va de soi que l’intelligence qui n’est pas tendue dans la contemplation n’en sera pas purifiée, comme le dit la loi de Dieu. Lire le reste de cette entrée »

Le bulletin du doyenné antiochien de Grande-Bretagne et d’Irlande est à votre disposition sur le lien suivant : cornerstone spring 2013

Sermon 9 ; CCL 24,64 ; PL 52, 211 (trad. Matthieu commenté, DDB 1985, p. 50 rev.)

« Évitez de pratiquer votre justice devant les hommes. » Pourquoi ? « Pour ne pas être remarqué par eux. » Et s’ils vous ont remarqué, qu’en sera-t-il pour vous ? « Vous n’aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est aux cieux. » Lire le reste de cette entrée »

Dimanche du Pardon (Tyrophagie ou du dernier jour des laitages)

Ton 8 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak du triode ton 6

Épître aux Romains: 13, 11-14 & 14, 1-4; Évangile selon Saint Mathieu: 6, 14-21

Mémoire de notre vénérable Père Alexis l’homme de Dieu.

Divine Liturgie suivie de la prière de Saint Ephrem le Syrien et la demande du pardon.

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 656

19. (suite) C’est ce que montre également saint Maxime, quand il dit : « L’intelligence ne peut pas se purifier sans la rencontre et la contemplation de Dieu. » Et encore : « L’anachorèse, la contemplation et la prière réduisent le désir et même le suppriment », et « l’âme est menée selon la raison, quand elles mènent à Dieu par la contemplation spirituelle et la prière. » Et encore : « Donne à la raison les ailes de la lecture, de la contemplation et de la prière (Pour ces quatre citations : Saint Maxime le Confesseur, Sur l’amour  II, 3 ; II, 47 ; IV, 15,80 et 86, Philocalie, p.000.) » Lire le reste de cette entrée »

Traité sur la fin du monde, 41-43 ; GCS I, 2, 305-307 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 159)

« Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Venez, vous qui avez aimé les pauvres et les étrangers. Venez, vous qui êtes restés fidèles à mon amour, car je suis l’amour… Voici que mon Royaume est préparé et mon ciel ouvert. Voici que mon immortalité apparaît dans toute sa beauté. Venez tous, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. » Lire le reste de cette entrée »

Dimanche du Jugement Dernier (Carnaval ou du dernier jour de viande)

Ton 7 des “tropaires de la Résurrection” (voir fichier dans Archives: dossier Prières & Offices)

Kondak du triode ton 1

pître aux Corinthiens: 8, 8-13 & 9,1-2; Évangile selon Saint Mathieu: 25, 31-46

Mémoire du saint martyr Codrat de Corinthe et de ses compagnons.

La Philocalie–Desclée de Brouwer/J.–C. Lattès, t.2 – p. 656

19. La vie contemplative demeure avec la sainte prière. Elle est sa compagne continuelle. L’une et l’autre sont les germes donnés par Dieu, les germes déifiants de la vie intellectuelle de l’âme. Elles sont les œuvres inséparables de l’âme que Dieu porte et accomplit dans sa loi. Pour la tradition, contemplation et prière sont tellement unies que les Pères en parlent au singulier : ils les appellent action de l’intelligence et contemplation. Lire le reste de cette entrée »

Homélie n°24 (trad. Bellefontaine 1984, coll. Spi. Or. n°40, p.239 rev.)

Depuis la transgression d’Adam, les pensées de l’âme se sont dispersées loin de l’amour de Dieu, vers le monde présent, et elles s’y sont mêlées à des pensées matérielles et terrestres. Car Adam, par sa transgression, a reçu en lui le levain des tendances mauvaises, et ainsi, par participation, tous ceux qui sont nés de lui et toute la race d’Adam a eu une part de ce levain. Ensuite, les dispositions mauvaises ont crû et se sont développées parmi les hommes, au point qu’ils en sont arrivés à toutes sortes de désordres. Finalement, l’humanité entière a été pénétrée du levain de la malice… Lire le reste de cette entrée »

mars 2013
D L M M J V S
« Fév   Avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

a

Flickr Photos

Le christianisme orthodoxe..com. L'annuaire des sites web orthodoxes

Blog Stats

  • 245 310 hits

Suivez-nous

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 406 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :